mercredi 7 janvier 2015

Interview de Lisa Szafraniec auteur de Dans les pas de l'ange








1/ Peux-tu nous parler un peu de toi ?

Il n’y a rien de passionnant à dire, en fait. Je suis une ado comme les autres. J’ai 16 ans et je suis une élève de 1ère S dans un Lycée de Cannes. J’aime beaucoup lire, surtout de la fantasy, mais écrire est un besoin. J’écris énormément de poèmes. En dehors de cela, je pratique l’escrime, et j’adore aller au cinéma avec mes amies. J’aime aussi la musique. J’écoute beaucoup de chanson française, comme Francis Cabrel, Jacques Brel, Brassens ou Renaud. J’aime aussi beaucoup les animaux. D’ailleurs, j’ai deux chiens, deux chats, et un perroquet.


2/ Comment t’es venue l’envie d’écrire ?

J’ai commencé à écrire quand j’avais 7 ans. En fait, quand j’étais en CE1, mon père à du m’écrire un mot d’absence pour l’école, et, pour une raison qui m’est inconnue (il voulait sans doute être original), il l’a écrit en vers. La maîtresse avait trouvé ça amusant, et elle l’a lu devant toute la classe. Ça m’a marquée. Je suis dit : « pourquoi je ne ferais pas la même chose ? ». Et quelques semaines après, j’ai écrit mon premier poème : « Le dauphin ».



3/ N’est-il pas difficile d’être prise au sérieux par une maison d’édition quand on est si jeune ?

Non, je ne crois pas. Enfin, ça ne l’a pas été pour moi. Mais c’est un peu particulier puisque c’est mon éditeur qui m’a contactée via mon projet my major company.



4/ J’ai vu dans tes remerciements à la fin du livre que tu avais participé à “My Major Company”, t’attendais tu à autant de dons ?

Oui, j’ai effectivement participé à my major company. Et non, je ne m’attendais pas à une telle générosité. Je ne pensais pas qu’on puisse me donner autant, sans me connaitre. C’est assez exceptionnel et ça m’a permis de rencontrer des gens vraiment géniaux. Par exemple, une fille qui m’était totalement inconnue m’a donné plus de mille euros. Rachel, je te remercie encore de m’avoir permis de réaliser mon rêve !




5/ Ton livre a un grand succès, t’attendais tu à ça ?

Non. Sincèrement, quand j’ai commencé à l’écrire, je rêvais secrètement d’être publiée un jour, mais je n’y croyais pas vraiment. Je ne suis pas sûre de me rendre compte de mon « succès », mais je suis fière quand je reçois des messages comme « J’ai vraiment eu l’impression de voyager » ou « tu m’as réconciliée avec le lecture».



6/ N’est-ce pas trop difficile d’allier le lycée avec l’écriture et les dédicaces ?

Ca dépend. J’arrive généralement à gérer. Nous avons instauré un rythme qui me permet de me reposer un peu, et de travailler pour le Lycée, mais ça prend tout de même du temps. On s’organise aussi pour que je ne manque pas de cours.



7/ Est-ce que ton entourage au lycée (amis et profs) sait que tu écris ?  Et quelle est leur réaction ?

Oui, mes amis et certains de mes professeurs savent que j’écris. Ils sont souvent surpris et intéressé par mon roman. Mon professeur principal, cette année, me demande régulièrement comment ce sont passées mes dédicaces. Je vais même faire une intervention devant la classe de 3ème de mon ancienne prof de français. Après, je ne parle pas trop, spontanément, de mon roman.



8/ A quand la suite de “Dans les pas de l’ange” ?

Bonne question. Pas tout de suite en tout cas, même si j’ai hâte de l’écrire.  En 2016 je suppose, quand j’aurais terminé mon projet en cours. Mais j’ai déjà toute l’histoire en tête, et peut-être même pour le tome 3, si je me décide à poursuivre encore l’aventure de Cristale.



9/ As-tu un autre projet en cours ?

Oui, comme je le disais avant, je suis en train d’écrire autre chose. Un roman-témoignage, sur les enfants du divorce. Je suis en train de le retravailler, de le réécrire. J’ai voulu écrire cela pour mettre des mots sur ce que j’ai ressenti pendant le divorce de mes parents. J’ai aussi rencontré beaucoup de jeunes ayant vécu des choses similaires, et se sentant seul dans leur souffrance. Je me suis dit que prendre la parole pour nous tous, c’était quelque chose d’important à faire.



10/ Si oui, peux-tu nous en dévoiler un petit extrait ?

Je ne préfère pas, non. Il n’est pas terminé et je ne voudrais pas montrer un travail qui n’est pas abouti. Plus tard, peut-être, mais il va falloir patienter encore un peu.



11/ Comment as-tu trouvé ta nouvelle Maison d’Edition, SUDARENES EDITION ?

En fait, c’est Sudarenes qui m’a trouvé, via mon projet my major compagny. Ils ont lu les extraits et m’ont proposé de leur envoyer la totalité de mes écrits. Ça a été une très bonne chose, parce que moi, je ne connaissais rien au monde de l’Edition, et que mes éditeurs sont vraiment présents pour leurs auteurs.



12/ Tu es en dédicaces depuis quelques temps, qu’est-ce qui te plait durant celles-ci ?

C’est évidemment le contact avec les gens, les lecteurs. Je sais entre quelles mains je mets Cristale et Yuki, et puis il y’a parfois le défi de faire lire ceux qui ne le font pas d’habitude. Et souvent, ça marche ! C’est un des commentaires qui me revient régulièrement



13/ Quelles sont, d’ailleurs, les dates de tes prochaines dédicaces ?

Pour l’instant, je ne sais pas encore. On mettra ça en place début 2015. Pour l’instant, je profite de mes vacances de fin d’année pour me reposer un peu! ;)



14/ Un petit mot pour tes lecteurs ou futurs lecteurs ?


Je voudrais déjà souhaiter de bonnes fêtes à tout le monde, et remercier tous ceux qui ont pensé à me le souhaiter. Je suis heureuse d’avoir partagé mon univers avec tous mes lecteurs, d’en avoir fait rêver certains, et ému d’autres. Merci pour tous les gentils messages que j’ai reçus. Je sais que je vous demande d’être patient, mais j’ai déjà beaucoup réfléchi sur le tome 2 de Dans les pas de l’ange. J’espère que vous apprécierez autant. Et puis, j’aimerai dire aux futurs lecteurs que mon univers les attend, qu’il y a de la place pour tout le monde dans le Jardin d’Eden ;) !   

Aucun commentaire: