dimanche 25 septembre 2011

Interview de Joëlle CURTOL

Aujourd'hui, j'ai la chance de faire une nouvelle interview avec une toute jeune auteure Joëlle CURTOL.

Pour certains, vous avez la chance de la connaître via FB en l'ayant dans vos amis ou alors vous "aimez" ces pages FB.

Je vous la présente concernant la sortie prochaine de l'une de ses sagas : la Saga des Anges.

Voici la couverture du tome 1 : Angelia


Voici mon interview :


1/ Peux-tu me parler un peu de toi?

Hum oui… Je suis Joëlle Curtol, j’ai 19 ans et je suis avant tout passionnée de lecture, d’écriture évidemment et d’animaux. Si l’on reste dans la littérature je dirais que je suis une accro, je ne peux me passer d’un bon livre et d’un fichier Word (rire) mais passons. J’ai un caractère plutôt fort, passionné et je fonctionne à l’instinct, mes textes viennent de là. Il parait aussi que je suis une chieuse mais que c’est pour ça qu’on m’aime ! 


2/ Qui t’as donné le goût de la lecture ?

Harry Potter !
Non sans rire, je lisais déjà toute petite. Ma mère m’a toujours poussé à lire mais c’est avec Harry que je suis devenue une accro et que je n’ai plus arrêté de lire et de vouloir des livres. J’étais déterminée étant enfant parce que j’ai passé des mois sur Harry mais je voulais les lire toute seule enfin le résultat donne une auteure 10 ans plus tard.


3/ Y a t-il un livre que tu préfères et pourquoi ?

Oui, Chasseuse de vampire tome 1 : le sang des anges de Nalini Singh. Pourquoi ? Tout simplement parce que je me suis retrouvée dans l’héroïne plus que dans beaucoup d’autres livres. C’est très étrange mais en lisant ce livre, j’ai eu l’impression de me voir donc c’est et ça restera mon préféré.



4/ Quel est le livre qui se trouve sur ta table de chevet en ce moment ?

Sur ma table de chevet Mercy Thompson tome 1 : L’appel de la Lune de Patricia Briggs. Bit-lit et urban fantasy je ne change pas vraiment de registre de lecture et d’écriture.


5/ Pourquoi avoir choisi l’urban fantasy comme genre d’écriture ?

Je suis une vraie passionnée de lecture de ce genre littéraire donc il m’a paru naturel quand l’écriture est venue de partir sur ce genre littéraire. L’urban c’est aussi le genre où mon imaginaire peut vraiment se lâcher ma seule limite est celle que m’impose mon imagination. Sang-Mêlée est une parfaite démonstration de ça. On ne voit pas tous les jours une hybride ange et vampire.


6/ N’est-il pas plus dur d’être une jeune auteur de 19 ans pour se faire prendre au sérieux par les maisons d’édition qu’un auteur plus âgé ?

Si ce n’est pas évident. A 19 ans on me dit « votre âge fait que votre écriture ne sera pas assez mature pour nous ». Il m’est même déjà arrivé de n’avoir aucune réponse à une soumission de manuscrit. Pourtant c’est ce genre d’anecdote qui me pousse à persévérer.


7/ Comment t’es venue l’idée d’écrire un livre sur les anges ?

Angélia ! Il a une naissance assez originale. Disons pour faire simple qu’à 19 ans, je vais toujours à l’école et certain cours sont plutôt répétitifs et ennuyeux et c’est lors d’un de ceux là, en allemand précisément, que en regardant les nuages par la fenêtre j’ai eu à l’esprit le prologue d’Angélia. Je l’ai noté sur un papier et le lendemain j’avais le prologue et le chapitre 1 d’écrit.


8/ Comment arrives-tu à gérer l’écriture de 3 sagas en même temps ?

J’alterne, en fait j’ai un planning par semaine, chaque semaine est dédiée à un texte et comme ça je me concentre à chaque fois sur un texte et pas sur tous à la fois. Ca fonctionne bien pour l’instant je croise les doigts pour que ça dure.


9/ Qui est l’illustrateur de tes livres ?

La plupart de mes illustrations sont de moi pour l’instant, a part pour la couverture d’Angélia qui est une image achetée libre de droit que mon éditrice a modifiée.


10/ Qu’est-ce qui a été le plus dur à l’élaboration du roman ? (les idées, les illustrations, l’éditeur …)

Pour moi, je pense l’éditeur car les parties écriture et création j’adore vraiment le faire. Trouver un éditeur comme je l’ai dit précédemment relève du défi car on ne me prend pas toujours au sérieux.


11/ Est-ce que le mythe de la page blanche existe vraiment ?

Oui mais chut faut pas en parler après il se pointe pour me gâcher la vie. Je suis assez superstitieuse quand il s’agit de mes romans et ca m’est arrivé plusieurs fois de bloquer devant une page blanche.


12/ Combien de temps faut-il pour écrire un roman de ce style ?

Je dirais que ça dépend personnellement je mets entre 4 mois et 1 an voir plus en fonction du roman mais de la réponse à cette question dépend beaucoup de l’auteur et du temps qu’il peut consacrer à ses romans. Pour moi je les privilégie et il passe une grande partie de mon temps et parfois même pendant les cours, j’essaye de maintenir une moyenne de 2 chapitres par semaine.


13/ J’ai vu sur ta page FB site que le tome 1 « Maudite» de la Saga « Sang mêlée» est en cours d’écriture. Pourrais-tu nous en donner un petit aperçu ?

Bien sur avec grand plaisir.

Voici déjà son petit résumé :

Eden...Elle est la dernière des anges, le destin d'Hyrka... Damian... Il est comme son frère et il mourra pour elle... Eliel... Prince déchu par le mal... et l'assassin tant recherché mais pas seulement... Le mal rôde et porte un nom "L'Exane"... L'amour peut-il changer le destin et vaincre la noirceur ?... Mais l'aimer est une malédiction... Maudite le premier tome de Sang-Mêlée...

Et voici en exclu pour le blog un petit extrait du chapitre 8 :

« … Je me concentrais pour essayer de retrouver mes réflexes et autres fonctionnalités de mon corps. Je choisissais de commencer par mes jambes. D’abord les orteils, puis les chevilles, les genoux enfin toute la jambe droite puis la gauche. Les jambes ça fonctionnait. Je refaisais la même opération pour les bras et là j’avais un problème, quand j’essayais de faire bouger mes coudes et mes épaules, c’était mes ailes qui s’agitaient et m’embarquaient à moitié dans les nuages. La seconde tentative infructueuse me menait trop haut au goût de mon compagnon, car Eliel m’attrapa par les hanches pour me ramener sur terre.

-Reste là ma belle princesse, ne me file pas entre les pattes !

Je riais.

-Je ne sais même plus bouger les bras !

-Ca va venir Eden essaye encore.

Troisième tentative ! Je m’envolais de nouveau et Eliel me rattrapa de la même façon. La quatrième fut la bonne mes bras répondirent et non plus mes petites ailes. Celles-ci étaient par ailleurs magnifiques d’un camaïeu allant du bleu turquoise au noir vers l’extérieur. Eliel ne tarda pas à me faire remarquer qu’il avait un avis très personnel sur ma nouvelle apparence physique.
-Si je pouvais je te mangerais toute crue. Tu es magnifique ma princesse.
-On verra ça ce soir, attends que je contrôle mon corps pour ça ! »


14/ As-tu une idée de la date de sortie pour le tome 1 « Angelia » la saga des anges ?

J’ai même mieux la date exacte de sa sortie ! Ce sera le 18 octobre 2011 ! Eh oui ca se rapproche, je suis vraiment impatiente de le tenir en vrai dans mes mains. Je sens que se sera une journée à marquer d’une croix rouge.


15/ T’es tu donné une date limite pour la sortie en totalité de tes sagas ?

Non pas vraiment, j’ai plutôt des idées de dates pour la fin de l’écriture grâce au planning par semaine.


16/ Un petit mot pour tes futurs lecteurs ?

Oui, je vous souhaite de passer de bon moment avec mes livres et surtout de ne pas hésiter à venir me parler sur facebook ou sur mon site web : http://joelle-curtol-ecrivain.e-monsite.com . Je suis toujours ravie de discuter littérature ou autre avec vous. 


Je vous rappelle le nom des sagas avec le lien pour les pages FB :


La saga des Anges : Angelia tome 1 (FB)
La saga Sang mêlé : Maudite tome 1 (FB)
La saga A l'ombre de la lune : Eternalya tome 1 (FB)




Je voudrais remercier encore une fois Joëlle pour le temps qu'elle a pris pour répondre à mes questions :)

1 commentaire:

Julie E. (pimousse4783) a dit…

Oh ! très belle interview ! ça donne envie de la lire, surtout que c'est vrai, à 19 ans, on est pas souvent crédible auprès des éditeurs... déjà qu'à mon âge c'est plutôt dur, alors au sien, cela ne doit pas être évident. J'espère pour elle que cela marchera !