dimanche 23 octobre 2011

Chronique Code Salamandre de Samuel Delage



Editions Belfond
Parution : 2011
Pages : 305

Résumé 
Yvan Sauvage, expert en art et commissaire priseur, met fortuitement la main sur un itinéraire crypté conduisant à un dépôt royal. Il se lance alors, en compagnie de Marion, une jeune étudiante à la Sorbonne, dans la résolution d’une énigme qui leur fera encourir les plus grands périls. Un jeu de pistes érudit qui se transforme en périple hallucinant, où l’horreur le dispute au merveilleux.

Lorsque son professeur de l’École du Louvre décède, Yvan Sauvage se retrouve légataire d’un secret prodigieux : le vieil homme était sur le point de déchiffrer un code menant à l’un des trésors les mieux gardés du règne de François Ier. Yvan n’a alors de cesse de résoudre l’énigme. Marion entre dans son jeu, et le duo se lance avec une énergie farouche dans le décryptage des messages codés que recèlent les châteaux, statuaires et monuments édifiés par les architectes de l’époque, dont Léonard de Vinci. Puis ils explorent des itinéraires dont la cartographie occulte et étonnamment précise de la Renaissance a fixé le tracé.

Tout à leur quête, les deux jeunes gens sont inconscients du danger qui les guette, tandis qu’un homme épie leurs moindres faits et gestes sous les ordres d’un mystérieux commanditaire. La recherche érudite et la résolution du code Salamandre pourraient bien déclencher une traque sanguinaire.



Mon avis
Tout d’abord je voudrais remercier Vendredi Lecture et les Editions Belfond pour ce premier partenariat.


Que puis-je dire sur ce livre ?
Que je l’ai beaucoup aimé. Je n’avais qu’une seule peur c’était d’être déçue après avoir lu DA VINCI CODE.
L’histoire est très plaisante car déjà elle se passe en France.
Nous découvrons des régions que nous ne connaissons pas forcément ainsi que des lieux « cultes » comme la Cathédrale de Reims par exemple.

L’intrigue de l’histoire est très bien menée.
Nous vivons les aventures des personnages au travers de leur vision et nous espérons qu’une chose c’est qu’il ne leur arrive rien.
Le seul petit hic c’est que nous trouvons facilement la fin de l’histoire mais l’auteur arrive quand même à nous faire douter à un moment.
Comme d’habitude, je ne peux pas trop en dire car j’ai trop peur de spoiler.

En ce qui concerne les personnages, nous nous attachons facilement à Yvan et Marion.
J’ai beaucoup apprécié Yvan qui se retrouve sans famille après une séparation et qui va se prendre d’affection pour Marion.
J’ai quand même eu un peu de mal avec Marion car elle apparaît comme une femme enfant qui ne sait pas ce qu’elle veut dans la vie (c’est un peu un cliché que nous retrouvons souvent dans les romans).

Je regrette qu’une seule petite chose, c’est que le personnage de Jane, la tante de Marion n’est pas assez développé. Au fur et à mesure de l’histoire nous nous demandons ce qu’elle va bien pouvoir faire et nous ne pouvons imaginer ce qu’il va se passer la concernant.

Je voudrais juste préciser que Samuel Delage a une écriture très agréable et très fluide, et je peux vous dire que je lirai sûrement son prochain livre.

Je voudrais encore remercier Vendredi Lecture ainsi que les Editions Belfond pour ce premier partenariat.


Aucun commentaire: