dimanche 23 octobre 2011

Chronique Si peu d'endroits confortables de Fanny Salmeron


Editions J’AI LU
Parution : 2011
Pages : 157

Résumé
Il y a Hannah, qui erre dans Paris en écrivant à la fille qu’elle aime et qui est partie. Il y a Joss, garçon étrange aux cheveux bleus, débarqué dans cette ville inconnue pour oublier son passé. Et puis un jour ils se rencontrent. « Je ne sais pas si deux solitudes s’annulent, je ne sais pas si elles se consolent. Je ne sais pas si au contraire elles ne forment pas un vide encore plus grand. » Une histoire d’amour où l’amour n’est pas toujours un endroit confortable.

Mon avis

Je voudrais remercier Vendredi Lecture et les Editions J'ai Lu pour ce nouveau partenariat.


Concernant la couverture du livre, je ne trouve pas qu’elle ait un rapport quelconque avec l’histoire. Pourquoi des bottes rouges ?

C’est un roman à 2 voix.
On rencontre 2 personnages Hannah et Joss.
Hannah est triste car son amour (on ne saura pas qui c’est et si c’est un homme ou une femme) l’a abandonné et aime beaucoup cette phrase « Si peu d’endroits confortables ».
Joss, avec ses cheveux bleus, lui, a décidé de partir en France, exactement à Paris, pour fuir son passé. Mais la Ville ne lui apparaît pas comme à celle décrite.
Ils vont se rencontrer pour essayer de reconstruire leur vie, mais y arriveront-ils ?

Je suis très embêtée car j’ai lu beaucoup de critiques positives concernant ce roman, même des coups de cœur, malheureusement pour ma part je n’ai pas accroché du tout.

Ma critique est assez courte car je ne sais vraiment pas quoi dire sur ce roman, j’en suis désolée pour l’auteure.


Aucun commentaire: