mercredi 19 octobre 2011

Interview de Marie-Danielle Merca

Ma nouvelle interview de la semaine est sur Marie-Danielle Merca


 
Auteur d’un super roman qui va bientôt voir le jour, LES SEELIANES




 Voici mon interview


1/ Peux-tu me parler un peu de toi ?

Je suis née sur la magnifique Ile de La Réunion, où je vis toujours et j’ai 28 ans. J’aime lire, écrire, chanter, danser et travailler avec des enfants. Je suis actuellement animatrice périscolaire dans une garderie.

 
2/ Comment devient-on écrivain en étant animatrice périscolaire ?

Je ne sais pas si l’un et l’autre sont liés, mais il est vrai que côtoyer des enfants est très enrichissant notamment en ce qui concerne l’imaginaire. D’ailleurs certains jeux et certaines discussions m’inspirent.


3/ Qui t’a donné le goût de la lecture ?

La lecture a toujours fait partie de ma vie. Quand j’étais petite, mes parents m’avaient offert un coffret dans lequel il y avait une dizaine de beaux livres. Je me souviens que ça s’appelait «  Mille et une histoire ». Il y avait les textes avec de belles illustrations et des cassettes audios que j’écoutais tous les jours. J’ai donc été bercée par des histoires de princesse, de fée et de magie...

 
4/Comment t’es venue l’idée d’écrire ce livre ?

C’est ma future belle soeur (la fiancée de mon petit frère) qui m’a inspirée l’histoire des Seelianes. A l’époque, elle me disait qu’elle stressait parce qu’elle devait faire sa rentrée à la fac. Le personnage de Léa Marem (qui a le même prénom que ma belle soeur, ainsi que sa date d’anniversaire !) est venu d’un coup à mon esprit. J’avais toujours voulu écrire une histoire qui se déroule dans ce contexte depuis ma propre expérience à la fac de La Réunion. C’est ainsi que ça a commencé.



5/ Qu’est-ce qui a été le plus dur à l’élaboration du roman ? (les idées, les illustrations, l’éditeur …)

Les idées sont venues d’elles-mêmes et j’ai la chance d’avoir un frère qui est illustrateur. Le plus difficile a été de trouver un éditeur. Pour le moment nous n’avons pas beaucoup d’auteurs de fantasy urbaine à La Réunion, c’était un projet plutôt novateur. Je me suis donc adressé aux éditions de la Métropole et par chance, les éditions Kirographaires m’ont contacté après de longs mois de recherche.


6/ J’ai vu dans le générique de fin du teaser qu’il y avait Yohan MERCA, qui est-il ?

Yohan MERCA est mon illustrateur et mon petit frère ! On aime travailler en famille ici à La Réunion. Dans ce teaser, l’illustration est de Yohan et la musique de mon autre frère, Emmanuel. Yohan illustre mes livres depuis le début de mon aventure littéraire et entre Lamia, Révalon et Seelianes, on voit les progrès qu’on a fait tous les deux (lol).


7/ Ta famille t’as beaucoup aidé dans ce projet ?

Effectivement, ma famille est mon premier soutien. Comme je l’ai dit, mes frères illustrent mes histoires en dessins et en musique. Ma mère est ma plus grande fan et c’est mon père qui m’a offert un ordinateur pour que je puisse écrire. Sans ma famille, je n’aurais peut-être pas pu réaliser ce rêve.


8/ Pourquoi avoir choisi l’Ile de la Réunion comme lieu d’intrigue ?

Pour deux raison : j’aime mon île natale, alors je veux la faire découvrir aux autres parce qu’elle vaut le détour ! La seconde raison est purement littéraire, je voulais du changement. Toutes les histoires que je lis se déroulent dans des lieux qui se ressemblent souvent. Je voulais donc changer un peu de cadre, sans pour autant que le livre devienne une carte postale. Mais je pense sincèrement que La Réunion offre un décor magnifique qui se prête à l’imaginaire. Je compte bien l’exploiter un peu plus dans les prochains tomes.


9/ Quelles ont été tes sources d’inspirations ? (une musique, un film, un auteur …)

Mes sources d’inspirations sont multiples. D’abord, l’idée est partie de l’entrée en fac de ma belle soeur. Puis, je me suis laissée emporter par tout ce que je voyais et entendais : les films, les séries télévisées, les musiques. Les plus influentes pour Seelianes ont été : la série télévisée « Supernatural » qui explore pratiquement toutes les légendes et mythologies du monde, l’album « Bionic » de Christina Aguilera, une voix que j’adore.


10/ Combien de temps faut-il pour écrire un roman de ce style ?

Il m’a fallu environ six mois pour écrire une trame, une première version que je devais ensuite développer. En tout, il m’a fallu environ un an pour obtenir un manuscrit que je pouvais présenter aux éditeurs.


11/ Y aura-t-il une suite ? Ou un autre roman en cours ?

Seelianes est une série littéraire. Il y aura donc une suite, mais je ne sais pas encore combien de tomes il y aura en tout car l’avantage avec cette histoire c’est qu’elle est exploitable à souhait ! J’espère que les aventures de Léa Marem plairont aux lecteurs car tout dépendra d’eux.
Oui, d’autres romans sont en cours. J’aime avoir plusieurs projets en même temps, ça me permet d’éviter la page blanche. En ce moment je termine trois romans et le scénario d’une bande dessinée. Je ne m’ennuie pas !


 12/ Dans quel état te trouves-tu avant la parution de ton roman ? Peux-tu nous donner la date de sortie ?

Impatiente ! Le plus difficile après avoir signé un contrat d’édition c’est bien l’attente pour pouvoir enfin tenir ce bébé de papier dans les mains. La publication a pris un peu de retard et je n’ai pas la date de sortie. Mais je peux affirmer que ce sera en octobre, bientôt donc !


 13/ Un petit mot pour tes futurs lecteurs ?

Je leur souhaite tout simplement une bonne lecture en espérant qu’ils auront autant de plaisir à découvrir les Seelianes que j’en ai eu en écrivant leurs aventures. Surtout, si celles-ci vous plaisent, n’hésitez pas à en parler car ce n’est que grâce à vous que mes fées vivront. 


Je voudrais remercier Marie-Danielle du temps qu'elle a pris pour répondre à mes questions.

Je vous rappelle que le livre Les Seelianes est en pré-commande aux Editions EDKIRO et vous pouvez visiter le site de Marie-Danielle ICI.

Aucun commentaire: