samedi 26 novembre 2011

Interview de Sabrina Passini-Faurite

Cette semaine mon interview sera sur Sabrina Passini-Faurite 


Sabrina a écrit deux romans à quatre mains avec Nathalie (qui nous a quittée il y a peu).

Aujourd'hui, je vous présente leur premier roman : La femme au Chapeau de paille


4ème de couverture
Sacha PAULE, psychologue à Paris, la quarantaine, deux enfants, est une femme épanouie après un divorce datant de quelques années.
Comme promis à ses deux enfants, cette année, elle les emmène en vacances. Une semaine, tous les trois.
Juillet 2009 Départ pour la Turquie, une semaine de détente, entre mer et soleil, plage et farniente, dans un hôtel cossu en pension complète
.
Ludovic FRANCOIS, ingénieur en BTP à Paris, marié à Anna depuis plusieurs années, deux filles, part en Turquie pour une semaine avec un couple d'amis "comme tous les ans".
Dès l'arrivée à l'hôtel, Ludovic remarque une jeune femme avec un chapeau de paille, elle est souriante, avenante, élégante, elle a deux enfants.
Il va l’observer pendant une semaine mais n'osera pas l’aborder, d'abord à cause de sa timidité et aussi par respect envers son épouse.
Le jour du retour, Ludovic se rend compte qu'il ne verra plus cette femme et qu'elle va lui manquer.
Cela va l'amener à faire quelque chose qu'il n'a jamais fait.
Paris, Ludovic a repris le travail mais n'a qu'une idée en tête, retrouver la femme au chapeau.
Il ne sait rien d'elle, ni son nom, ni son prénom.
Après plusieurs semaines de recherche, y parviendra-t-il ?
Et dans ce cas, voudra-t-elle le rencontrer ?


Voici l'interview

1/ Peux-tu me parler un peu de toi ?

Sabrina 42 ans, mère de deux filles géniales. J’aime la vie, les gens, le soleil et la mer. Une grande imagination, une tête pleine de rêves et d’envies. Déteste le mensonge et l’hypocrisie.
J’adore les fringues, les chaussures, la déco, danser, rire … Enfant, j’étais timide et presque introvertie, j’ai vécu une adolescence chamboulée par le divorce difficile de mes parents puis très vite j’ai compris, que ce qui étais important, c’était ma propre vie et pas celle de mon entourage. J’ai pris de l’assurance même si le manque de confiance en moi ne m’a jamais lâché, j’ai su développer mes points forts pour être ce que je suis vraiment. Je pense que je suis quelqu’un de très ouvert et à l’écoute des autres. J’observe beaucoup et je ressens les autres. Un sens de la psychologie développée grâce à un Deug de Psycho après des études de secrétariat des plus banales.
Que pourrais-je vous dire d’autre, c’est toujours difficile de parler de soi !

(Voir aussi biographie du site : prose2femmes.fr)


2/ Comment devient-on écrivain ?

Aucune idée !!!!
Est-ce qu’on devient écrivain où est ce un besoin ?
De ma petite expérience, écrire demande beaucoup de temps, de recherche, de travail, de ténacité mais qu’elle bonheur de pouvoir s’évader à travers des personnages, des lieux, des ambiances.


3/ Qui t’as donné le goût de la lecture ?

Personne en particulier mais comme je suis une grande rêveuse, j’aime me plonger dans des histoires.
Souvent des histoires d’amour mais aussi des témoignages.
Et depuis que j’écris, je fais plus attention au style. J’ai un œil critique.
J’ai beaucoup d’admiration pour ces écrivains qui nous vont rêver, qui nous prenne par la main et nous font oublier le quotidien.



4/ Comment vous êtes vous rencontrées avec Nathalie ?

Sur notre lieu de travail, j’étais là depuis à peu près six mois lorsqu’elle est rentrée de son arrêt maladie. On avait l’habitude de déjeuner sur place pendant la pause déjeuné. Nous avons appris à nous connaître et lors d’une conversation, nous avons découvert notre point commun : l’écriture.
Elle comme moi nous avons toujours écrit, des poèmes pour Nathalie durant son adolescence et moi des journaux intimes.
Cela nous a vite rapprochée.




5/Comment vous est venue l’idée d’écrire ces livres ?

Le premier roman a été inspiré par une histoire inattendue qui m’est arrivée durant mes vacances. Comme je suis très bavarde je l’aie raconté à mes collègues du boulot et Nathalie m’a proposé de l’écrire enfin d’essayer !
Ce challenge nous a donné un bonheur sans nom, nous nous sommes prises au jeu rapidement et c’est devenu notre échappatoire.


6/ Pourquoi avoir décidé d’écrire des romans à 4 mains ?

On pensait qu'à deux, nous serions plus fortes. Ni Nathalie, ni moi n’avions d’expérience. On ne savait même pas si on arriverait à la fin, si notre histoire tiendrait la route, si elle était intéressante. Mais nous sommes arrivées au bout.
Au fil du temps, chacune avait ses préférences, Nathalie aimait décrire les lieux, moi je m’amusais dans la description des sentiments et les dialogues.
Chacune avait sa place, on était complémentaires.


7/ Vos 2 livres : La femme au chapeau de paille ainsi que In love.net racontent des histoires de femmes, est-ce que vous vous êtes servies, Nathalie et toi, de vos vies comme trame ?

Pour « La femme au chapeau de paille » oui beaucoup puisque je l’ai vécue mais l’histoire a été romancée. Le lieu n’est pas le même, les personnages améliorés ou exagérés. En fait mon vécu nous a donné les bases et notre imagination a débordé par la suite. C’était rassurant pour nous de pouvoir nous appuyer sur la réalité pour un premier roman.

Pour « In love.net » pas du tout. L’histoire nous l’avons construite du début jusqu’à la fin. Nous avons dans un premier temps l’idée de la rencontre sur internet ensuite nous avons donnés vie aux personnages et la magie de l’écriture nous a transporté. Malgré tout, il y a toujours la réalité qui s’immisce dans le roman.


8/ Pourquoi avoir décidé d’écrire des romans que l’on peut qualifier d’amour, et non un autre style de roman ?

L’amour c’est la vie !!!! La plus belle chose au monde. Ce qui nous fait vibrer … Parce que l’amour c’est ce qui nous fait avancer. L’amour d’une mère pour un enfant, l’amour d’un homme pour une femme et vise versa … Nous n’avions pas envie et encore moins les capacités d’écrire une thèse philosophique. L’écriture était une passion, une envie. Faire rêver les femmes.


9/ Qu’est-ce qui a été le plus dur à l’élaboration des romans ? (les idées, les illustrations, l’éditeur …)

Le plus difficile pour moi ce sont les relectures ! J’en ai horreur … Pour plusieurs raisons, la première parce qu’à la première relecture le bonheur que j’ai connu lorsque nous avons mis le mot « FIN » s’évapore. En fait, rien n’est fini, c’est plutôt le commencement d’un travail laborieux. Les contradictions, les fautes de syntaxe, les incompréhensions de temps, toutes les imperfections nous sautent aux yeux et le côté magique de la création est malmené.
Pour Nathalie, je ne saurais vous dire.


10/ Qui est le créateur des illustrations sur vos livres ?

Dans la mesure où nous n’avions pas les moyens financiers de se faire épauler par des professionnels, nous avions décidé que l’on n’était jamais mieux servi que par soi-même. On a donc fait une séance photo avec une photographe amateur un samedi après midi. Et comme à notre habitude, on a beaucoup ri, déconner, tout s’est passé dans une ambiance décontractée.
A l’issue de cette après midi, nous avions deux cent photos et nous avons fait un choix par élimination.


11/ Quelles ont été vos sources d’inspirations ? (une musique, un film, un auteur …)

Il est évident que notre vie, nos propres expériences sont une source d’inspiration par bribes dans nos romans. Mais bien souvent l’histoire s’impose, on réfléchis à une idée et on essaye de savoir si on peux en faire un roman. Il faut des ingrédients bien spécifiques : des personnages attachants qui pourraient exister, un lieu intéressant, une trame qui inviterait le lecteur à passé un bon moment. Il faut du romantisme, un peu de suspens, des sentiments et des rebondissements.


12/ Combien de temps faut-il pour écrire un roman de ce style ?

Une bonne année ! C’est long et c’est court à la fois. Ensuite il y a l’envoi du manuscrit, l’attente des réponses, la mise en page, l’édition et la promotion.


13/ Peux-tu nous dévoiler un petit extrait d’un des livres ?

Oui bien sur, vous trouverez cela sur le site : prose2femmes.fr.


14/ Un petit mot pour tes lecteurs ou futurs lecteurs ?

D’abord, je remercie tous ceux qui nous ont soutenus.
Nous avons quelques lecteurs attitrés qui nous suivent depuis le départ.
En ce qui concerne nos futurs lecteurs et bien je leur souhaite de prendre du plaisir à nous lire parce que c’est vraiment ce que nous voulions donner. Nous y avons mis tout notre cœur.


15/ Avez-vous un autre roman de prévu et est-il en cours d'écriture ?

Oui, Nathalie et moi avions beaucoup d'idées et avant son décès nous avions fait le synopsis d'un troisième roman. Alors oui, j'ai un roman de prévu qui sera écrit juste par moi en souvenir de Nathalie. Il est effectivement en cours d'écriture mais je vous avoue que depuis le départ de Nathalie, j'ai un peu de mal à écrire parce que tous les bons moments que nous avons passés ensemble me reviennent et elle me manque beaucoup.

Je voudrais remercier Sabrina pour le temps qu'elle a passé à répondre à mes questions.

Vous pouvez retrouver Sabrina


Pour commander les livres de Sabrina, n'hésitez pas à la contacter !!!

Aucun commentaire: