dimanche 13 mai 2012

Le monde oublié de Théodora de Jo Fayolle

4ème de couverture
En des temps anciens, magiciens, fées et trolls ainsi tout être doté de pouvoirs surnaturels vivaient parmi les hommes. Ce peuple féerique utilisait ses dons pour soulager les humains de leurs maux et malheurs. Au fil du temps, les humains n’eurent de cesse de leur réclamer de plus en plus de services afin de porter préjudice à leur entourage : ennemis, voisins, amis, famille !… C’est pourquoi le peuple féerique décida de détacher une parcelle de la terre d’Irlande et de s’engloutir avec au fond de l’océan, protégé par un dôme de cristal. 
C’est ainsi que le Village de Hautecour vit le jour…
Mais la grande prêtresse Salina refusa d’y suivre son peuple et créa une confrérie : « Les Cathalictiques », qui n’avaient aucun scrupule à exaucer les souhaits malfaisants des humains ! Le Village de Hautecour, gouverné par un grand conseil, voulut garder un lien avec le monde des humains et continua à aider les personnes qui le méritaient. Ils envoyèrent régulièrement des émissaires pour assister les hommes dans les situations difficiles…
C’est alors que la jeune Théodora, apprentie magicienne, se voit confier sa toute première mission : partir chez les humains pour sauver un petit garçon qui doit subir une transplantation du cœur. Avant cela, elle doit perfectionner ses connaissances auprès des anciens et de sa famille. Mais la jeune fille ignore que la redoutable Salina va tout mettre en œuvre pour la faire échouer et va devenir sa pire ennemie !…

Mon avis

Tout d'abord, je voudrais remercier Jo de m'avoir envoyé son livre dans le cadre des Livres voyageurs (groupe créé sur facebook).

On découvre Théodora qui est une maja (bonne sorcière) de mère en fille.
Elle habite un monde qui s’appelle Hautecour et qui se situe dans les eaux profondes de notre monde.
Un jour, elle va devoir suivre une mission qui lui a été donnée.
Elle doit remonter dans notre monde et rencontrer un petit garçon (avec un cœur pur) qui doit subir une transplantation cardiaque.

Tout d’abord, je voudrais parler de la couverture du livre qui représente très bien le personnage de Théodora. L’illustratrice est Ankolie (elle a également créé la bannière de mon blog).
Dans le livre, vous pouvez également retrouver quelques illustrations des personnages qui sont tout à fait magnifiques. Malheureusement, il n’y en a pas assez.


En ce qui concerne l’histoire, je l’ai bien aimée mais à mon goût elle touche un très jeune public.
On se trouve immergé dans un pays féerique peuplé de beaucoup de personnages divers et variés tels que Dragon, mi singe mi raton laveur ….
Au fur et à mesure de ma lecture, je me suis imaginée découvrir ce monde et je me suis vue retomber en enfance à découvrir de nouvelles choses avec les yeux qui brillent.

En ce qui concerne les personnages, j’ai apprécié celui d’Erwan qui est le meilleur ami de Théodora.
Ce dernier habite en face de chez Théodora. Ils se connaissent depuis leur plus jeune âge (leurs mères sont amies depuis leur enfance également).
Erwan fait beaucoup de bêtises et m’a fait beaucoup rire.

Ensuite un autre personnage que j’ai également apprécié mais que j’aurais aimé découvrir un peu plus est le Dragon Holmes.
C’est un dragon qui a le vertige, un cheveu sur la langue et qui a peur du noir.
Mais qui a déjà vu un dragon avec tous ces problèmes ?
J’aurais bien aimé savoir pourquoi il a toutes ces phobies.

Nous découvrons également les grands parents de Théodora et Maître Pellegrini qui a une place importante dans la communauté.

Ce qui m’a dérangé avec le personnage de Théodora c’est qu’elle ne se pose pas trop de questions concernant la mission qui lui a été confiée. Par exemple, pourquoi ce garçon et pas un autre, que va-t-il se passer sur la terre, etc ….
Elle apprend tout ce qu’elle doit savoir avant de partir (formules magiques, comment communiquer avec sa communauté ….) mais c’est tout avec, quand même une petite pointe d’inquiétude.

J’aurais également aimé découvrir la vie du jeune garçon qu’elle doit rencontrer dans notre monde.


Pour conclure, malgré quelques points que j’aurais préféré voir développés, j’ai réussi à rentrer dans l’histoire et à m’évader.

Jo Fayolle a une écriture fluide et réussi à se mettre au niveau du jeune public pour que toutes les catégories d’âges puissent lire ses romans et les apprécier.

Je dirais qu’une petite dernière chose, « Jo à quand le tome 2 pour savoir si je trouverai les réponses à mes questions ? Je veux connaître la suite....

Vous pouvez retrouver l'interview que j'ai faite de Jo, ICI

1 commentaire:

Anonyme a dit…

merci beaucoup, et parole de Jo Fayolle tu as toutes tes reponse dans le tome 2. Je suis heureuse de t avoir fait retrouver une âme d’enfant