dimanche 3 juin 2012

Dark Shadows tome 1 de Lara Parker

Editions Michel Lafon
Année 2012
Pages 426

4ème de couverture
L’inquiétant manoir de Collinwood est le théâtre d’une véritable passion. Barnabas, fils d’un grand armateur anglais, conquiert le coeur de sa délicieuse servante Angélique. Mais cette romance va tourner court lorsque le fringant héritier demande la main d’une autre.
Malheureusement pour lui, sa première compagne n’est pas une femme ordinaire. Élevée dans la magie noire et dans l’art du vaudou, elle a vendu son âme au diable pour devenir Immortelle. Déterminée à prendre sa revanche, elle le condamne à l’éternité en le transformant en vampire avant de l’enterrer vivant.
Deux cents ans plus tard, Barnabas est enfin libéré de sa tombe et traque son ancien amour. Métamorphosée, Angélique est devenue une femme d’affaires redoutable. À l’aide de sa nouvelle complice Julia, Barnabas ne reculera devant rien pour se venger de celle qui a fait de sa vie un enfer.

Mon avis
On découvre Angélique à l’âge de 7 ans habitant avec sa mère en Martinique sur une plage. Un jour un homme qui se fait passer pour son père l’emmène chez lui, pour qu’elle ait une vie meilleure.
Malheureusement, elle sera enfermée et son « père » la fera passer pour une déesse auprès des esclaves et elle sera initiée à, plutôt elle apprendra toute seule, la sorcellerie et au vaudou (même des fois le démon lui apparaîtra).

Je voudrais remercier les Editions Michel Lafon ainsi que Livraddict pour ce nouveau partenariat.


Tout d’abord parlons un peu de la couverture. Je la trouve magnifique. Ce fond noir avec cette petite bande violette et au milieu cette poupée vaudoue exprime vraiment le fil conducteur du livre.

Pour en venir à ma lecture, j’ai vraiment été déçue, je ne pensais vraiment pas qu’elle allait se passer comme ça.

Déjà j’ai eu énormément de mal à rentrer dans l’histoire, il m’a quand même fallu plus de 15 jours pour terminer le livre mais j’ai tenu bon et n’ai pas abandonné ma lecture même si j’en avais envie.

Les 200 premières pages m’ont paru une éternité. C’est sûr il faut mettre l’histoire en place ainsi que les personnages.
Je pense que je m’étais fait une fausse idée, je croyais vraiment qu’on allait découvrir Barnabas et Angélique ensemble dès le début du livre et qu’on apprendrait au fur et à mesure pourquoi Barnabas est devenu un être de la nuit.
En fait, sur toute la première partie du roman on suit la vie d’Angélique de son exil « chez son père » à son arrivée comme femme de chambre dans la famille de Josette.

La seconde partie est un peu plus rapide avec un tout petit peu plus d’action. En fait, on suit Angélique et Josette à Boston où elles vont s’installer chez le futur mari de cette dernière.
Malheureusement même s’il y a de l’action ça ne bouge pas beaucoup non plus.

Concernant les personnages, je les ai trouvé ternes. Aucun n’a été mon préféré, ils m’ont plus énervé qu’autres choses.
Concernant les personnages principaux Angélique et Barnabas :
Même si Angélique a eu une vie des plus difficiles depuis qu’elle a été enlevée à sa mère, je l’ai vraiment trouvé « mauvaise ».
En fait, la plupart du temps pour arriver à ses fins elle utilise la magie noire (vaudou) et quand elle s’en sert pour s’entraîner avec ses amis à ses côtés, ils décèdent. Donc en fait, il ne fait pas bon de rester ami avec elle.

Concernant le personnage de Barnabas, ce dernier est aussi méchant qu’Angélique.
Lui ne se sert pas de la magie pour arriver à ses fins. Depuis sa première rencontre avec Angélique, il lui fait croire que tout ira bien pour eux et qu’il a des sentiments très forts pour elle.
Que nenni !! Je comprends vraiment pourquoi Angélique le prend si mal et qu’elle lui fasse payer à sa façon ses mensonges.


Je n’ai pas voulu aller voir le film de Tim Burton avant d’avoir lu le roman par peur d’être déçue.
Après avoir lu le livre, j’ai peur d’aller voir le film et d’avoir une très mauvaise surprise (même si c’est du Tim Burton avec comme acteur Johnny Depp).
Je vais me laisser du temps avant de le voir.

2 commentaires:

Megworld a dit…

j'ai beaucoup aimé le film et ta chronique ne me donne pas envie de découvrir le livre ... ça a l'air vraiment différent (dans le film on est plutôt du point de vue de Barnabas en fait)

Anne Sophie a dit…

je le veux !!!!!! lol