jeudi 5 juillet 2012

Les candy rockers de Thomas Wieczorek

Editions Persée
Année 2012
Pages 200

4ème de couverture

Les Candy Rockers, emmenés par Francis, leur chanteur aussi génial qu'arrogant, vendaient des millions d'albums et enchaînaient les tournées. Mais le groupe se sépara brutalement au sommet de la gloire.
Une dizaine d'années plus tard, alors que la reformation est décidée, ils sont frappés par la mort de July, leur bassiste.
Présent avec les autres membres du groupe pour les obsèques, Francis commence à se souvenir des derniers mois passés. Des souvenirs faisant ressurgir une vieille blessure... qui avait poussé le chanteur à dissoudre le groupe dix ans plus tôt.

Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Persée pour ce tout nouveau partenariat.
Je ne connais pas Thomas Wieczorek comme auteur et je ne sais pas non plus si c’est son premier roman.
Tout ce que je voudrais dire, c’est qu’il a réussi à m'emporter dans son histoire. Il a une écriture assez fluide qui nous donne envie de tourner les pages les unes derrières les autres.


Francis, Joey et Chris forment un groupe de rock au nom « Les Candy rockers » et agrandissent ce dernier avec la venue d’une toute nouvelle recrue au nom de July (Juliette) en tant que bassiste.
On les suit lors de la découverte du groupe par un producteur dans un bar jusqu’à leur apogée pour ensuite suivre leur dissolution et être témoin de la perte tragique de July.

Ce que j’ai bien aimé c’est que l’histoire ne suit pas un fil conducteur c’est à dire que de temps en temps nous remontons le temps dans les souvenirs de Francis.

Concernant les personnages, ceux qui m’ont le plus marqué sont Francis et July.

July est jeune quand elle rentre dans le groupe et ne connaît rien au style de vie des rockers. Malheureusement pour elle, elle se fera emporter dans la tourmente de la drogue et aura beaucoup de mal à s’en sortir.
Elle m’a énormément touchée lors d’une scène très dure avec son mari. Je n’ai jamais été dans une telle situation (et heureusement pour moi) mais je ne comprends pas comment elle arrive à lui faire confiance et à se laisser toucher encore par lui après ce qu’il lui inflige. A ce moment la, je n’avais qu’une envie c’était de la prendre par les épaules et de la secouer en lui disant qu’il fallait qu’elle se libère de ce monstre.

Le personnage de Francis m’a énervé à plusieurs reprises. Je m’explique.
Du jour au lendemain, il devient une star et ne pense qu’à une seule chose c’est de coucher avec n’importe quelle fille.
De nos jours après la dissolution du groupe, nous apprenons qu’il s’était marié, qu’il a divorcé  et qu’il a une petite fille.
En fait c’est un personnage extrêmement égoïste. Il ne pense vraiment qu’à sa petite personne quand il décide de tout arrêter sans donner aucune explication à ses amis.

Le fil conducteur du livre m’a tenu en haleine car je voulais vraiment comprendre pourquoi Francis a décidé, du jour au lendemain, de dissoudre le groupe et je n’ai pas été déçue.
J’ai trouvé que le roman avait une morale à la fin qui pour moi serait « qu’il ne faut pas attendre qu’il soit trop tard pour faire ce que l’on veut ».

Je vous invite à découvrir ce roman avec lequel j’ai passé un bon moment.




1 commentaire:

K.Spécial a dit…

Il a l'air pas mal! :)