jeudi 13 septembre 2012

Never Sky de Véronica Rossi



Editions Nathan
Pages 384
Année 2012

4ème de couverture
Les mondes les ont tenus séparés.
Le destin les a réunis.
Aria a vécu toute sa vie dans le dôme de protection de la Contemplation. Son monde entier a été confiné à ces lieux, elle n'a jamais pensé à rêver de ce qui se trouve au-delà de ces portes. Alors, quand sa mère disparait, Aria sait que ses chances de survivre dans ce désert à l'extérieur assez longtemps pour la retrouver sont minces. Aria rencontre ensuite un étranger nommé Perry qui est aussi à la recherche de quelqu'un. C'est aussi un sauvage mais il pourrait être son meilleur espoir de rester en vie. S'ils peuvent survivre, ils sont le meilleur espoir de l'un l'autre pour trouver des réponses.


Mon avis
Le monde n’est plus ce qu’il était. Les privilégiés habitent dans des dômes où tout est factice, les autres « les sauvages »vivent à l’extérieur à leurs risques et périls sous un ciel d’Ether qui est des plus menaçant.
Après des péripéties qui sont arrivées à Aria dans le dome où elle vit, cette dernière se voit jeter à l’extérieur (sans rien connaître de cette vie) et pour son plus « bonheur », elle va rencontrer Perry.

Tout d’abord, je voudrais remercier les Editions Nathan pour ce nouveau partenariat.

J’ai fini le livre il y a un petit moment mais je voulais le laisser décanter.


Pour ma part, ce fût une très belle découverte de cette nouvelle dystopie.
Ce fut une lecture captivante (à chaque fois que je tournais les pages, je voulais en savoir plus) avec une intrigue des plus intéressantes.

La première partie nous fait découvrir la vie des Sédentaires dans les dômes avec leur technologie et qui n’ont aucun besoin de sortir de ces derniers. Pour eux sortir est signe de mort.
La seconde partie est plus axée sur la vie à l’extérieur des Sauvages avec leur mode de vie et leur façon d’essayer de survivre aux orages d’Ether et surtout dans cette partie il y a une très grosse part d’action.

Concernant les personnages, j’ai bien aimé celui d’Aria. Cette jeune fille qui ne connait rien à part la technologie et qui se retrouve projetée dans un nouveau monde auquel elle ne connaît rien.
J’ai beaucoup aimé sa façon de réagir aux différentes circonstances, son courage et surtout sa facilité d’adaptation.
Par contre, j’ai adoré le personnage de Perry. Au tout début, il nous apparaît comme une personne bourrue qui n’aime personne à part son neveu mais plus on avance dans notre lecture et plus on le découvre d’une toute autre manière quand il se retrouve avec Aria. Je pense que je serais tombée facilement sous son charme.

En conclusion, j’ai aimé ce livre encore plus que Divergent. Un nouveau monde m’est apparue mêlant technologie et vie sauvage.
Pour son premier livre, Veronica Rossi a fait très fort.

Même si des questions subsistent, pour moi c’est un véritable 


J’ai hâte de découvrir le tome 2.


1 commentaire:

Clairdelune a dit…

Encore une personne sous le charme, je dois dire que ça donne envie !