lundi 19 novembre 2012

Une place à prendre de JK Rowling

4ème de couverture

Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable.
Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.


Mon avis



Je voudrais remercier Priceminister et les Editions Grasset pour ce partenariat dans le cadre des Matchs de la rentrée litérraire.

Enfin, un nouveau JK Rowling. Je n’attendais que ça depuis la fin des Harry Potter.
La plume se reconnaît très facilement et ça fait vraiment du bien de la retrouver.
Nous passons dans un tout nouveau registre réservé à l’adulte, un univers sombre et qui dépeint une société de nos jours.
Cette peinture nous montre l’être humain dans sa forme la plus sombre et méchante qu’il soit pour arriver à ses fins.


Quand j’ai vu le format du livre et la grosseur, j'ai été effrayée car 680 pages ce n’est pas rien.
Le début du livre (plutôt les 300 premières pages) n’a pas été facile pour me mettre dans l’histoire.
Je m’explique : Il y a beaucoup de personnages que nous découvrons au fur et à mesure que les pages se tournent ; nous voyons leurs points de vues les uns après les autres donc ce n'est pas facile de ne pas les confondre.
Ensuite, il y a beaucoup de descriptions et peu d’action.

Mais par la suite quand nous passons la moitié du livre, on attend qu’une seule chose c’est de tourner les pages et de savoir ce qu’il va se passer.
Malheureusement, j’ai trouvé que c’était un peu du voyeurisme car on veut voir comment les gens vont réagir à telle ou telle situation.
Je me suis surprise à penser à plusieurs reprises que c’était bien fait ce qui pouvait arriver à tel ou tel personnage car ce n’était pas possible qu’il puisse être aussi vil et méchant envers une autre personne que lui-même.

La fin m’a déchiré le cœur. Je ne m’y attendais pas du tout et j’ai vraiment eu les larmes aux yeux.

Concernant les personnages, ces derniers sont vraiment bien décrits.
Plusieurs m’ont touché tels que Sukhvinder ou Andrew qui sont des enfants qui subissent de la maltraitance physique ou mentale de la part de leurs parents.

Je vous conseille vraiment de le lire et de ne pas vous arrêter sur ces longues descriptions car vraiment c’est une très belle satire de notre société dans un microcosme tel que Pagford (nom du village).

JK Rowling a réussi son pari en revenant dans un univers adulte que j’ai vraiment apprécié.

Ma note : 15/20

7 commentaires:

beberes a dit…

J'ai eu la chance également de le lire dans le cadre d'un partenariat. Il m'a ému mais j'avoue parfois être perdu par tous les personnages.

Joan's Kingdom a dit…

oui moi aussi j'ai beaucoup été émue.
J'étais perdue au début et puis après ç'était beaucoup plus facile.

enlivrons-nous.com a dit…

J'ai été émue et conquise par ce livre, même si je partais un peu à reculons. Une excellente surprise !

NiNe Gorman a dit…

Je n'ai pas eu le courage de lire ce livre, j'ai tellement peur de ne pas réussir à me détacher de l'univers d'Harry Potter et ainsi d'être trop critique vis à vis du nouveau roman de JK Rowling.

Joan's Kingdom a dit…

C'est sur que quand on commence à lire le livre on ne fait que penser à HP, mais après on s'y fait et c'est quand même bien de découvrir l'auteur dans un tout autre univers

laraemilie a dit…

Haha, il m'attend dans ma PàL celui-là... Pour le moment, je suis par contre plus tentée par le policier qu'elle a écrit (The cuckoo's calling) que je viens de m'acheter... mais qui devra encore attendre un peu vu la tonne de boulot que j'ai...
Les avis que j'ai entendus sur "The casual vacancy" sont très partagés, mais ça fait plaisir de voir que tu as apprécié !

Joan's Kingdom a dit…

laraemilie : C'est sûr que quand on voit l'épaisseur du livre, il ne faut pas s'arrêter dessus.
Sinon l'histoire est vraiment bien sauf au début où il ne se passe pas grand chose. Il faut faire aussi très attention au nombreux personnages qu'il y a dans l'histoire.

Son policier me tente bien mais il est déjà sorti en français ?