mercredi 5 décembre 2012

12:21 de Dustin Thomason


Editions Calmann Levy
Année 2012
Pages 383


4ème de couverture
Los Angeles, décembre 2012, et les graffitis annonçant l’apocalypse fleurissent sur les murs de la ville. Le Dr Gabriel Stanton les ignore le matin où une jeune interne l’alerte sur un cas rare de maladie infectieuse. Presque au même moment, Chel Manu, chercheuse au musée Getty, se voit confier par un homme désespéré un trésor enveloppé dans un sac de toile. Quelques heures plus tard, Stanton, scientifique reconnu dans le monde entier pour ses travaux sur les prions, reste impuissant face à ce patient dont les symptômes le terrifient. Et Chel, prodige universitaire spécialiste des Mayas, commence à déchiffrer un codex inestimable, qui recèle la clé d’un des plus grands mystères de l’histoire : l’anéantissement quasi instantané des royaumes mayas. Et si la même menace pesait sur notre civilisation ? À deux semaines de la date fatidique du 21 décembre 2012, le médecin et l’anthropologue n’ont d’autre choix que d’unir leurs forces pour prendre la fin du monde de vitesse.


Mon avis
Je voudrais remercier Livraddict et les Editions Calmann Levy pour ce nouveau partenariat.

Nous suivons Stanton et Chel Manu qui vont se rencontrer pour essayer d’éradiquer une pandémie qui aurait un rapport avec la fin du monde énoncée par le calendrier Maya.
Un codex très ancien sera apporté à Chel Manu qui le déchiffrera.
Cette dernière est guatémaltèque, est une professionnelle de la culture maya et est reconnue par ses pères pour son travail fourni.
 Parallèlement, Stanton (qui travaille au CDC et sur les maladies à prions (ex : maladie de la vache folle)) sera appelé par un médecin hospitalier car un patient serait atteint d’une maladie encore inconnue à ce jour.


J’ai vraiment aimé ce thriller qui mélange le médical, une culture peu connue (pour ma part) et surtout le sujet de la fin du monde qui devrait avoir lieu le 21 décembre 2012.
Dustin Thomason a très bien réussi son pari pour faire comprendre à un public lambda des termes médicaux auxquels nous sommes peu habitués.

Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu de thriller et ça fait du bien de s’y remettre.
C’est un thriller haletant qui fait quand même un peu peur car il touche quelque chose qui pourrait nous arriver n’importante quand.
Il nous montre comment la maladie se passe de personne en personne et comment le gouvernement pourrait faire pour essayer de l’enrayer.
Un des points positifs également du roman c’est que Dustin Thomason nous fait le décompte jour par jour (qui débute le 11 décembre 2012 pour arriver à la date du 21 décembre 2012).

Pour ce qui est du codex maya, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Pour vous dire, il m’est arrivé de « zapper » quelques pages de traduction de ce codex car ça commençait à être long à lire.

En ce qui concerne les personnages, j’ai bien aimé celui de Stanton qui fera tout pour comprendre d’où vient cette maladie et pour essayer de l’endiguer (même se mettre à dos son employeur). Par contre, on n’en sait pas trop sur sa vie avant ce désastre.

Un petit point que je reproche au livre c’est son titre car je pense que cela doit empêcher certains amateurs de thriller de le lire car il y a beaucoup trop d’abattage médiatique sur la fin du monde annoncée pour le 21 décembre.

Alors pour en terminer, je vous conseille de le lire (même si j’ai noté quelques petits points négatifs) et de ne pas vous arrêter au titre.

1 commentaire:

Froggy a dit…

Oh du médical.... Je suis partante ! Trop fan quand y,a du médical en compte... Merci pour cette découverte livresque !