mercredi 30 janvier 2013

Le dernier rendez-vous de Catherine Briat


Editions J’ai lu
Pages 221
Année 2012

Un dernier rendez vous avec l’amour, avec le temps qui reste, quand on se met à rêver d’éternité.

4ème de couverture
Le dernier rendez-vous, celui qui change tout quand c’est déjà trop tard...
Pierre a atteint cet âge où l’on sait que l’on aborde l’ultime tronçon de la route.
Il est seul, en sursis, mais a encore des ressources et une volonté d’accomplissement.
Sa rencontre avec Marie va le décider à vivre jusqu’au bout comme il ne l’avait jamais fait.
Tous deux iront alors à la rencontre de leurs désirs les plus profonds et trouveront ce qu’ils n’avaient pas encore cherché.
L’histoire d’un homme et d’une femme qui vont bouleverser le cours de leur vie qu’ils pensaient à jamais figée.
Un dernier rendez vous avec l’amour, avec le temps qui reste, quand on se met à rêver d’éternité.

Mon avis
Je voudrais remercier les Editions J’ai Lu pour m’avoir proposé de découvrir ce roman.

Je ne suis vraiment pas habituée à lire ce genre de roman.


Pour si peu de pages, j’ai mis beaucoup de temps à le lire ce que je ne pensais pas en le commençant.
Je ne connaissais pas non plus l’auteur donc c’était vraiment une première pour moi.

Le style et l’écriture de l’auteur sont assez fluides et nous permettent de nous poser certaines questions quant à notre vie amoureuse future.

Malheureusement, ce roman présente vraiment des longueurs qui m’ont beaucoup ennuyées durant ma lecture. Pour tout vous dire, j’ai même « zapper » quelques pages.

Nous suivons les 2 personnages principaux dans la découverte de l’un l’autre avec toutes les questions qu’ils se posent à cause de leur différence d’âge et la perte d’un amour.

Je n’ai vraiment pas grand chose à dire sur ce petit roman et j’en suis désolée. Il ne m'a vraiment pas marquée.

Si vous aimez « la romance » entre 2 personnes d’une cinquantaine d’années, ce livre est pour vous sinon il n’est pas indispensable dans sa bibliothèque.

Si je devais mettre une note, ça serait 8/20

Aucun commentaire: