vendredi 29 mars 2013

Le roman du parfum de Pascal Marmet

Editions Du Rocher
Année 2012
Pages 245

4ème de couverture
A six mille pieds au-dessus des nuages, entre Paris et Los Angeles, l'acteur Tony Curtis souffle ses derniers printemps tandis qu'une jeune inconnue au "nez absolu" amorce une carrière dans le parfum. Une discussion s'engage, leur amitié s'ébauche. Tony Curtis devient l'atomiseur qui répand les senteurs et se mue en joyeux répétiteur du cours d'histoire que Sabrina doit apprendre sur le bout du nez.
De l'Egypte antique aux créateurs parfumeurs du XXIe siècle, vous saurez tout sur le parfum : ses écoles, ses nez, ses secrets de fabrication, ses mensonges, son marketing, son immense pouvoir sur nos sociétés et sa poésie.
Mais tout commence sous l'auvent d'un libraire de Grasse. L'auteur rencontre une jeune femme au nez peu ordinaire. Sous une pluie battante, elle lui confie son histoire.

Mon avis
Je voudrais tout d’abord remercier Pascal Marmet de m’avoir proposé son livre afin de me le faire découvrir.

En ce qui concerne la couverture, je la trouve vraiment très jolie et parfaitement en adéquation avec le sujet abordé.



Ce roman se rapporte, si je ne me trompe, à 2 passions de Pascal Marmet qui sont le parfum et Tony Curtis (ce dernier avait eu la chance de le rencontrer).

Pour ce qui est de l’histoire, je l’ai vraiment appréciée. J’ai tout de suite était prise par le sujet

Pour tout vous dire, je ne connais rien aux parfums ni au métier de « nez ».
Ce qui est intéressant c’est que nous apprenons beaucoup de choses sur ce sujet (mais attention sans pour autant nous « embrouiller », ce n’est pas un « cours » et nous découvrons la vie de Tony Curtis (acteur).
Je connaissais Tony Curtis via certains films ou séries qu’il a tourné mais je ne connaissais pas du tout sa vie.

La plume de l’auteur est très agréable et très fluide, ce qui nous donne envie de tourner les pages et de connaître la suite.

Encore un point positif sur ce roman, c’est que je suis de la même région que Pascal et j’ai vraiment retrouvé notre région dans ses descriptions tout comme les usines grassoises.

Pascal Marmet a réussi un savant mélange entre la rencontre de Sabrina avec Tony Curtis et l’histoire du parfum.

Je ne peux que vous conseiller de le découvrir si vous voulez passer un très bon moment de lecture.

Aucun commentaire: