dimanche 16 juin 2013

Du domaine des murmures de Carole Martinez


Editions Folio
Année 2013
226 pages

4ème de couverture
En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire "oui" : elle veut faire respecter son voeu de s'offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe... Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l'entraînera jusqu'en Terre sainte.

Mon avis

Je voudrais remercier les Editions Folio et Livraddit pour ce partenariat.

Cela faisait un bon moment que je n’avais pas lu de roman historique et je suis vraiment heureuse d’avoir recommencé avec ce roman.


Quel destin !! Esclarmonde qui a fait le choix de se vouer à Dieu en se faisant emmurer vivante (après s’être coupé l’oreille) afin de ne pas se retrouver mariée à un homme qu’elle n’aimait pas, alors qu’à cette époque les femmes n’avaient aucun pouvoir de décision.

Quand on lit ce roman, on a l’impression de lire une fable un peu comme à la Tristan et Iseult. Toutes ces personnes qui se déplacent rien que pour se confesser auprès d’Esclarmonde et qui racontent son histoire dans tout le pays.

Par rapport à tout ce qui a pu lui arriver même emmurée, elle a un amour inconditionnel et une telle prévenance envers les gens qu’on se demande comment elle fait, car plus d’une fois si j’avais été à sa place j’aurais eu de la haine envers certaine personne.

Tout ce qui lui arrive ne peut que nous toucher. On ne penserait pas qu’il pouvait se passer tant de choses dans un livre avec un tel petit nombre de pages.
J’avais peur avant de le commencer car je me disais que l’histoire allait être peut être bâclée car pour un roman historique nous ne sommes pas habitués à si peu de pages.
Et qu’elle ne fut pas ma surprise. On ne peut que faire défiler les pages tellement on en redemande.

Carole Martinez a vraiment réussi son pari en nous faisant découvrir un moyen âge dur et rustique avec un mélange de beauté (Esclarmonde).
Si vous aimez les romans historiques avec un fond de fable, vous devez vraiment le découvrir.

Aucun commentaire: