lundi 20 octobre 2014

Douze minutes avant minuit de Christopher Edge



Editions Flammarion
Année 2013
332 pages

4ème de couverture

Londres, 1899.

Tous les soirs, douze minutes avant minuit, un phénomène inquiétant frappe un hôpital psychiatrique : les patients se mettent à écrire frénétiquement d'étranges messages sur des papiers, des murs, et même leur peau.

Pénélope Tredwell, propriétaire à treize ans du célèbre magazine Le frisson illustré, et auteur d'histoires terrifiantes, décide d'enquêter.
Bientôt prise au piège dans une véritable toile d'araignée, Pénélope regarde d'un œil angoissé les minutes s'écouler : chacune d'elles la rapproche du vénéneux complot qui se prépare....


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Flammarion pour ce nouveau partenariat.

Pénélope est une jeune fille, propriétaire du magazine Le Frisson Illustré et un écrivain d'histoires terrifiantes.
Malheureusement  de part son âge et de sa condition (jeune fille) cette dernière ne peut révéler aux lecteurs du Frisson Illustré que c'est elle qui écrit ces histoires.
Elle décide de créer le personnage de Montgomery Flinch en la personne de Monty Maples.
Un jour le directeur de l'établissement Bedlam décide d'envoyer au journal un courrier à Montgomery Flinch car des évènements terribles se passent la nuit, 12 minutes avant minuit.

Quand les Editions Flammarion m'ont proposé de découvrir ce roman, j'ai tout de suite dis oui car la 4ème et la couverture sont intrigantes.

Cette couverture rouge avec ce personnage en noir et ces toiles d'araignées est vraiment très bien réussie et colle parfaitement avec le thème du livre.

En plus, j'ai lu ce livre sur le mois d'octobre donc il se prête bien à cette période d'Halloween.

J'ai vraiment apprécié ma lecture. 
Je pensais qu'il allait être très jeunesse mais pas du tout.
Ce qui peut plaire à certains, comme à moi, c'est qu'au cours de notre lecture nous rencontrons d'autres auteurs de cette époque à savoir Arthur Conan Doyle, HG Wells et bien d'autres.

Il y a une très bonne intrigue et un suspense qui ne nous lâche pas jusqu'à la fin du roman.
Ce que j'ai beaucoup aimé c'est que Pénélope n'hésite pas à se mettre en danger (malgré son jeune âge) afin d'aider ses "collègues" et la population londonienne.

J'ai vu qu'une suite avait été publiée en Angleterre. J'espère qu'elle sortira rapidement chez nous.



Aucun commentaire: