samedi 4 octobre 2014

La fille seule dans le vestiaire des garçons de Hubert Ben Kemoun


Editions Flammarion
Année 2013
218 pages

4ème de couverture
Tout commence par un baiser, comme une chance, une promesse pour Marion. Une aubaine pour une jeune fille toujours si maladroite avec les garçons. Mais ce baiser va faire de sa vie un enfer. Peu à peu, la honte laisse toute la place à la rage, et Marion prépare sa vengeance. Sans réfléchir aux conséquences de ses actes...


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Flammarion pour ce nouveau partenariat.

Nous suivons Marion, adolescente et lycéenne, qui essaie de se faire apprécier par les autres élèves.
Malheureusement, elle va se heurter à la star de son Lycée, Enzo, qui va l'embêter comme tout adolescent.
Cette dernière ayant marre de se retrouver le bouc émissaire d'Enzo va l'humilier en public, et une petite vengeance personnelle se retournera à l'insu de Marion.

Ce sujet fait partie de l'actualité de nos jours.
A savoir que tout fini filmé par les portables et fini par se retrouver sur internet afin d'humilier et de faire du mal à la personne visée.

J'ai bien aimé ma lecture car l'écriture de l'auteur est assez fluide et le livre n'est pas un pavé.

En ce qui concerne les personnages, je trouve qu'ils ne sont pas assez approfondis.
Ce qui est arrivé à Marion est vraiment touchant par son contexte (car ça aurait pu m'arriver plus jeune, à part que les téléphones portables n'existaient pas à cette époque ....) mais son personnage manque d'un je ne sais quoi pour pouvoir m'attacher à lui.

Par contre, le personnage de son petit frère, Barnabé, est super marrant et très en avance pour son âge par rapport à sa soeur.
Il a des expressions qui m'ont bien fait rire.

Pour ce qui est de la fin du livre, je ne m'attendais pas à celle-ci. J'ai eu l'impression qu'elle a été survolée car j'en voulais une autre pour les protagonistes mais peut-être se suffit-elle à elle-même (pour certains).

Pour en terminer c'est un petit livre qui se lit très vite et qui est intéressant de par son sujet, qu'il faut donner à nos enfants (pour ceux qui en ont) afin de leur montrer les dégâts que peut faire internet.



Aucun commentaire: