samedi 18 octobre 2014

Le jardin des pleurs de Mohamed Nedali


Editions de l'Aube
Parution : 18 septembre 2014
249 pages

4ème de couverture
Jeunes mariés, Driss et Souad savourent les plaisirs du bonheur conjugal. Mais leur vie bascule suite à l'agression de la jeune femme par un commissaire de police ivre, dans l'hôtel où elle travaille.
Le couple porte plainte. Il se heurte dès lors à la réalité brutale d'un système judiciaire archaïque.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions De L'Aube ainsi que Virginie pour ce nouveau partenariat.


Nous suivons Driss, marocain, durant sa scolarité, son arrivée dans le monde du travail ainsi que dans sa vie conjugale avec Souad.
Un jour Souad va être agressée sur le lieu de son travail par un commissaire de police ivre.
Souad et son mari Driss feront tout pour que justice soit faite.

Ce roman fut une magnifique lecture même si le sujet abordé et la finalité du livre sont durs à accepter.
Pour tout vous dire, je l'ai lu en 1 jour (très difficile à lâcher).

Je voudrais juste attirer votre attention sur le fait que ce roman est inspiré d'une histoire vraie.

Je ne connaissais pas du tout la société marocaine. Qu'elle ne fut pas ma surprise de voir que c'est une société des plus archaïques au niveau de la justice, de la santé ....
Je savais très bien que les femmes n'avaient aucun mot à dire mais que la justice ne fonctionne pas à ce point, c'est vraiment révoltant.

Dans cette société tout marche à la corruption. 
Pour avoir ses diplômes, un bon poste ou pour avoir justice, il faut pouvoir payer et être haut gradé.


Concernant les personnages, ils sont très bien travaillés.

Le personnage de Driss est intéressant car on voit qu'il fera tout pour arriver à ses fins. C'est Driss qui nous raconte son histoire.

Le personnage qui m'a le plus touché est celui de Souad. 
Cette femme qui a réussi à s'émanciper, décide de se marier avec l'homme qu'elle avait rencontré au lycée. Malheureusement, elle sera agressée par ce commissaire qui niera les faits.

Tout le monde lui a dit d'abandonner sa plainte mais elle fera tout pour que justice soit faite.
J'ai vraiment été touchée par sa condition.


En ce qui concerne l'écriture de Mohamed Nedali, elle est vraiment addictive. Ça faisait un bon bout de temps que je n'avais pas lu un livre en 1 jour.
Ce que j'ai également apprécié c'est que l'auteur utilise des mots de la langue marocaine en   arrivant à les traduire dans la phrase suivante (pas besoin de se reporter à un lexique à la fin du livre).

La fin du roman m'a énormément touchée. Je ne pensais pas qu'il allait se terminer ainsi.

Je vous conseille vraiment de le lire.





2 commentaires:

Mademoizelle Breizh a dit…

Je découvre ce livre que je ne connaissais pas et tu m'as donné envie de le lire.
J'aime lire de temps en temps des romans qui sonnent "vrai" et on peut dire que celui résonne malheureusement avec l'actualité.
Merci pour cette découverte.

Joan's Kingdom a dit…

Je suis contente que ma chronique t'ait donné envie de le découvrir.
J'ai vraiment beaucoup aimé :)
Alors très bonne lecture à toi