jeudi 26 février 2015

Les lutins urbains de Renaud Marhic





TOME 1
Editions Ptit Louis
Année 2013
125 pages

4ème de couverture
Quel est donc cet inconnu qui s’en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l’argent ?

Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n’est pas un lutin, ça y ressemble bien…

Mais voilà le coupable arrêté : c’était un simple SDF. Affaire réglée.

Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz’ Raptor va le mener jusqu’à l’Université d’Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie...



TOME 2
Editions Ptit Louis 
Année 2014
115 pages

4ème de couverture
Ordinateurs en folie… smartphones ensorcelés… Quel est donc ce “virus” qui menace la Grosse Cité ? À peine remis de sa rencontre avec le Pizz’ Raptor, Gustave Flicman doit se rendre à l’évidence : un nouveau lutin menace la ville !
Comme par hasard, revoilà le Professeur B. Avec son aide, le jeune policier se lance sur la piste du redoutable Bug le Gnome. Vite ! Ça sent déjà le grillé…
Gustave parviendra-t-il à ne pas péter les plombs ? Car voilà ses 5 sœurs à l’hôpital, victimes d’une mystérieuse intoxication… Tandis que Bug le Gnome s’est introduit dans le Laboratoire d’Étude et de Recherche Nucléaire de la Grosse Cité…


L'avis de Jen
Je voudrais remercier l'auteur, Renaud Marhic, pour ce partenariat.


Je n'avais jamais entendu parler des Lutins urbains alors lorsque l'auteur m'a contacté directement sur la page Facebook et surtout à sa manière de m'aborder, je me suis dit "Pourquoi pas ? J'aime bien cette entrée en matière".


Et quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai ouvert le livre.

Je me suis demandée dans quel monde j'étais tombée.

On retrouve plein de jeux de mots, dans un monde où tout est sponsorisé par des marques.

Je vous donne un petit exemple. Le commissariat où travaille le personnage principal, à savoir Gustave Flicman, s'appelle Commissariat Adinike.

Je me suis retrouvée à rire sur certaines citations.


Ensuite les histoires qui nous sont contées sont véritablement peu communes. 

J'ai également trouvé le concept de l'université de lutinologie très sympa.


En ce qui concerne les formats des livres je les ai bien appréciés car ces derniers sont petits et ne prennent pas beaucoup de place.

Ensuite, vous retrouverez dans les livres des illustrations en noir et blanc qui nous servent durant notre lecture.


Les pages se tournent rapidement car l'humour qui est incorporé nous accompagne tout du long.


Concernant les personnages, chacun à son propre caractère et tous sont bien distincts. On ne peut pas faire d'amalgame entre l'un et l'autre.


Enfin pour en terminer, une découverte très sympathique.
J'aurais bien aimé avoir ce genre de lecture plus jeune.
Je voulais lire ces deux tomes à mes enfants de 4 et 7 ans mais malheureusement, ils sont encore un poil trop jeunes pour comprendre l'humour mais je pense que les 10 ans n'auront aucun problème pour les lire.


1 commentaire:

Yannick de Prose-Café a dit…

Bonjour
personnellement les miens ont 5 et 3 ans donc c'est mort, mais il est vrai que pour les 10 ans et + c'est parfait, je me suis bien amusé aussi à le lire.
A recommander !!!
Yannick de Prose-café