samedi 14 mars 2015

Edith, Reine des saxons de Régine Sondermann


Editions Amazon
Sortie 2014
212 pages

4ème de couverture
« Vous voulez m'aimer, mais vous ne me connaissez pas ». C'est par ces mots que la Reine Édith commence son récit, qu'elle nous adresse aujourd'hui la parole, à plus de mille ans de distance. L'auteur magdebourgeoise, Regine Sondermann transporte le lecteur dans un Moyen-Âge encore jeune, aux côtés d'une femme, dont on ne connaissait jusqu'à présent que peu de choses. Elle mourut à trente-six ans et fut enterrée dans la cathédrale de Magdebourg où ses ossements ont été retrouvés dans un petit cercueil de plomb, en l'an 2010. L'auteur a trouvé dans les sources historiques, les livres d'histoire et ses entretiens avec archéologues et historiens de petits morceaux de cette courte vie, qu'elle a patiemment assemblés et remis en place, comme un bol ancien brisé il y a très longtemps. Lire l'histoire d'Édith et de sa famille, c'est voyager dans des contrées inconnues, qui nous paraissent si proches, et se trouvent pourtant infiniment loin, c'est découvrir des moeurs tantôt archaïques, tantôt cruelles et la croyance profonde guidant et réconfortant nos ancêtres, livrés impuissants aux guerres, famines et maladies.


L'avis de Jen
Je voudrais remercier Livraddict et Regine Sondermann pour ce partenariat.

En ce moment je suis dans ma période de livres historique.
Alors quand j'ai vu que Livraddict proposait ce livre, je ne pouvais pas le rater.

Rien qu'en voyant la première phrase de la quatrième de couverture, je me suis dit que ce livre allait être un réel plaisir à lire.
Et bien je n'ai pas du tout était déçue. J'ai adoré ma lecture.

Je pense que la force du livre a été par l'utilisation du pronom "je". 
Dès les premières pages, nous sommes happés par l'histoire de la Reine Edith car cette dernière nous parle de sa vie (de sa naissance jusqu'à sa mort).

Je ne connaissais rien de la vie d'Edith avant ce livre et j'ai vraiment été ravie d'en apprendre autant sur elle, sur les moeurs à cette époque et surtout sur la vie des saxons.
Edith m'a touchée au plus profond de moi-même. Elle est tellement attachante qu'on a envie de lui dire "fais ce qu'il te plait et ne te laisse pas faire par toutes ces personnes" mais malheureusement l'histoire n'est pas comme ça.
A l'époque, les filles devaient être mariées dès leur plus jeune âge afin que les familles se partagent le pouvoir et aussi leurs terres.

J'ai également aimé découvrir une jeune fille au début de l'histoire et ensuite une femme, qui est cultivée, qui se pose pleins de questions et qui surtout adore lire.


Son frère va l'obliger à épouser un homme Otton qui donne l'impression qu'il ne s'intéresse pas à elle, qu'il se fiche de se qu'elle pense et surtout la surveille comme un garde chiourme.
Pour se faire accepter par sa belle famille, surtout par sa belle-mère, a dû être des plus terribles car on ressent bien que cette femme a de l'antipathie pour cette jeune femme qui vient pour la "remplacer".


En ce qui concerne l'écriture de Régine Sondermann, je l'ai trouvée fluide et des plus agréables à lire. Le langage utilisé est simple à comprendre, ce qui ne gâche rien à notre lecture.
Le travail de biographe a été mené avec une main de maître qui ne dégoute pas le lecteur avec trop de détails ou trop de dates.


J'aurais vraiment aimer en lire plus sur la vie de la Reine Edith car lorsque nous tournons la dernière page, nous nous sentons un peu comme des "orphelins".


Si vous aimez les livres historiques, je vous conseille vivement de lire celui-ci qui fut une magnifique découverte et qui m'a donné envie de découvrir l'Allemagne et les lieux où la Reine vécue jadis.

Aucun commentaire: