mercredi 11 mars 2015

In Extremis d'Alick


Editions Mythologica
Epub
Date de sortie décembre 2014


4ème de couverture

Ils ne vivaient que pour le Jeu.

Les règles, l’addiction, les bénéfices.

Et tout allait bien.
Jusqu’à cette nuit-là…


L'avis de Jen
Je voudrais remercier les Editions Mythologica pour ce partenariat.

J'aime beaucoup les livres d'Alick donc quand j'ai vu qu'un nouveau était sorti, je n'ai pas pu m'empêcher de le lire.

Quand j'ai vu cette couverture avec la tête de mort et le décompte dessus, je me suis posé pleins de questions.

Je n'ai vraiment pas été déçue de ma lecture.


En ce qui concerne l'histoire, nous suivons 5 personnes qui se nomment les nécroparieurs.
Ces derniers, chaque mois, se retrouvent à une certaine heure et pendant plusieurs heures pour participer à un jeu (la moisson) qui leur garantit leur vie.


Quand j'ai commencé le livre, je me suis demandée dans quel monde j'étais tombée.
Et puis au fur et à mesure de ma lecture, j'ai commencé à me plaire dans ce monde où les gens parient pour pouvoir continuer de vivre.

L'histoire est vraiment bien recherchée. Je n'aurais jamais pensé à un monde tel qu'il nous est présenté.


Alick a fait énormément de recherches sur notre histoire car il nous parle de dates  historiques importantes qui ont marqué la vie de l'homme.


En ce qui concerne les personnages, au début de ma lecture j'ai été perdue (car il y a en beaucoup avec des histoires différentes) et puis j'ai réussi à tous les intégrer et commencer à en apprécier certains.

Le personnage que j'ai le plus apprécié est celui Mulgary mais bon c'est aussi normal car l'histoire va se centrer rapidement sur lui.
Au début, on le découvre froid, qui a des problèmes de santé (de très fortes migraines) et que certaines personnes veulent voir mort.
Par la suite, on commence à le découvrir avec des sentiments humains. 
Il se fait du souci pour une jeune chanteuse qui s'appelle Dina et qui lui fait penser à sa fille qui a été tuée, il y a bien longtemps.
Il va tout faire pour qu'il n'arrive rien à Dina lors de la moisson.
Il va se rendre compte également qu'il peut récupérer des énergies et des pouvoirs qui vont l'aider dans sa quête même si sa vie est en grand danger.

Un autre personnage qui m'a surprise est celui de la Déesse. Pourtant on ne la voit pas beaucoup mais je ne sais pas, il y a ce petit quelque chose qui m'a attirée en elle.
Quand on la découvre, elle fait peur à ses serviteurs qui ne doivent pas la regarder. 
Elle m'a parue très antipathique et d'une dureté inimaginable surtout lors d'une scène où l'un de ses "sbires" n'a pas fait ce à quoi il était destiné.
Elle le punit d'une manière horrible
Et enfin, on se rend compte qu'elle est quand même humaine.


En ce qui concerne l'écriture d'Alick, je l'aime toujours autant.
Elle est toujours aussi addictive et coule tellement facilement.


Pour en terminer, ce fut une très bonne lecture et j'ai hâte d'avoir dans les mains le futur roman d'Alick.



Aucun commentaire: