samedi 21 mars 2015

Nous sommes de la boue qui marche de Brigitte Mondy



Editions Baudelaire
Date de sortie Décembre 2014
139 pages

4ème de couverture
À travers les lettres adressées à sa famille et en particulier à sa sœur Renée, mon grand-père nous emmène tour à tour dans les villages occupés, sur le champ de bataille ou à l’arrière des lignes ennemies.?? C'est un jeune homme de 20 ans qui découvre un autre monde : la vie communautaire, les privations et le manque de liberté. Deux années durant, pour tenir le coup, il écrit et raconte sa vie au rythme des assauts et des accalmies, les tranchées, la joie des belles rencontres et la tristesse des grandes pertes. En février 1916, il est grièvement blessé et abandonné sur le champ de bataille à Douaumont. Des courriers de ses supérieurs informent ses parents que, faute de brancards, le jeune soldat n’a pu être secouru…??


L'avis de Jen
Je voudrais remercier les Editions Baudelaire pour ce nouveau partenariat.

J'aime bien les romans épistolaires alors quand les Editions Baudelaire m'ont proposé ce partenariat, j'ai vraiment été tentée.

Ce livre nous parle de la guerre de 14-18 ce qui change des livres qui parlent beaucoup plus de la guerre de 39-45.

Nous suivons de par l'échange de lettres la vie de Henri Pensa qui se retrouve "embarqué" dans la guerre et les tranchées alors qu'il n'a que 20 ans.
Henri écrit à ses parents et surtout à sa soeur Renée.


J'ai vraiment aimé découvrir le quotidien de ce jeune homme qui raconte ce qui se passe durant ses journées au milieu d'autres soldats et dans les tranchées.

Il ne rentre pas trop dans les détails de la guerre mais demande à sa famille des choses afin de lui améliorer son quotidien.

En tournant les pages j'ai été surprise par deux choses :
- La première est la méchanceté que les civils avaient envers les soldats. 
Je n'aurais jamais pensé que c'était arrivé alors que ces hommes passaient leur vie à les défendre.

- La seconde est alors qu'il est blessé, ses supérieurs, pour ne pas mettre leurs vies en danger, décident de le laisser aux mains des Allemands.


Si vous aimez les livres historiques et que vous souhaitez en connaître plus sur le quotidien des "Poilus", je vous invite à le découvrir.




1 commentaire:

Béné Book a dit…

Merci pour ta chronique je pense que c'est un livre que j'apprécierai beaucoup