lundi 25 mai 2015

Dust de Sonja Delzongle


Editions Denoël
Date de sortie 2 avril 2015
528 pages


4ème de couverture

Quelque part en Afrique, la mort rôde...  
2010. Dans un terrain vague de Nairobi, un gamin à vélo s’amuse à rouler dans une grande flaque sur le sable ocre. Du sang humain, répandu en forme de croix. Sans le savoir, le garçon vient de détruire une scène de crime, la première d’une longue série. 2012, à Nairobi. Une femme albinos est décapitée à la machette en pleine rue. Le tueur a emporté la tête, un bras aussi. Elle a été massacrée, comme beaucoup de ses semblables, parce que ses organes et son corps valent une vraie fortune sur le marché des talismans. Appelée en renfort par le chef de la police kenyane, Hanah Baxter, profileuse de renom, va s’emparer des deux enquêtes. Hanah connaît bien le Kenya, ce pays où l’envers du décor est violent, brûlant, déchiré entre ultramodernité et superstitions. Mais elle ne s’attend pas à ce qu’elle va découvrir ici. Les croix de sang et les massacres d’albinos vont l'emmener très loin dans les profondeurs du mal.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Denoël pour ce nouveau partenariat.

Comme j'aime beaucoup les thrillers dès que j'ai vu la couverture de ce roman, j'ai été intriguée et je n'avais qu'une hâte c'était de le lire.

Et bien je suis énormément ravie d'avoir découvert cette auteur. 
On rencontre Hanah, profileuse française (vient de Saint Malo) qui se retrouve à New York après une enquête des plus difficiles.
Elle est appelée par Ti Collins, Directeur du CID (Police Judiciaire au Kenya) pour qu'elle leur vienne en aide suite à la découverte de croix ensanglantées de la taille d'un homme mais les corps ne sont pas sur les lieux.
Grâce à son don, Hanah trouvera la réponse à la question des corps.


J'ai été happée dans l'histoire dès les premières pages.
J'ai trouvé que de faire évoluer les personnages en Afrique est une super idée car rien que le contexte de ce pays ainsi que les histoires de magie noire, nous donnent des frissons avant de lire l'histoire.

On se prend très vite au jeu de la recherche des corps avec les protagonistes du livre. On a envie de les aider et en même temps, nous ne voulons pas faire de découvertes macabres.


En ce qui concerne les personnages, j'ai beaucoup apprécié celui de Hanah.
On se rend compte très vite qu'elle a eu une vie compliquée surtout sur les enquêtes qu'elle a menée auparavant.
On comprend également qu'elle se soit jetée dans la drogue car qui ne le ferait pas pour oublier ces horreurs que tu vois en menant tes enquêtes.
Ensuite, je la trouve touchante quand elle parle de son ex petite amie. On voit qu'elle l'aime toujours mais qu'elle veut quand même mettre des distances avec cette dernière.


L'autre personnage qui m'a également touché est celui de Ti Collins. 
Ce dernier veut tout faire pour que la délinquance soit à zéro dans son pays (chose qui est impossible). 
Voyant qu'il n'arrive pas à trouver de solution, ce dernier décide d'appeler la personne qui semble la plus apte à mener l'enquête.

Il mène également une enquête parallèle aux meurtres afin de mettre fin aux disparitions et meurtres des Albinos dans son pays.
On voit qu'il est extrêmement concerné par cette histoire qui touche les plus jeunes hommes les plus vieux.


En ce qui concerne l'écriture de Sonja Delzongle, elle est très fluide, très bien recherchée et puis son roman est un "page turner". Quand vous le commencez, vous ne pouvez plus le lâcher.

On se rend compte très vite des recherches qui ont été effectuées par l'auteur et qui sont des plus intéressantes surtout en ce qui concerne "les sorciers".


Pour en terminer, ce roman et son auteur sont une superbe découverte.
Je n'ai qu'une hâte c'est de lire le prochain roman de Sonja Delzongle.
Je vous invite à le découvrir rapidement car pour ma part, c'est un énorme coup de 






1 commentaire:

Vampilou a dit…

Ton avis me tente énormément !