dimanche 2 août 2015

Les Crèvecoeur - Edith de Antonia Medeiros



Editions LA BOURDONNAYE
Date de sortie 2014
184 pages


4ème de couverture
Germain Crèvecœur, l’un des plus grands créateurs de chaussures pour femmes du xxe siècle, vient d’être retrouvé pendu. L’artiste adulé, mais pourtant tristement solitaire, lègue tous ses biens à son fils caché, Raphaël. Ces richesses comprennent une maison étrange aux murs couverts de souliers féminins et des lettres dans lesquelles le défunt dévoile le roman de sa vie ainsi que ses plus terribles secrets… Tout commence en 1915, avec Édith, femme magnifique et forte, mariée malgré elle à Romain et secrètement amoureuse d’Hektor. Le premier est un cordonnier fétichiste et dangereux, le second un soldat allemand de la Grande Guerre, ennemi de la patrie. Mais l’amour, apatride, se joue des frontières comme des convenances. Entre passions et intrigues familiales, la saga des Crèvecœur est un hymne à la beauté féminine autant qu’un voyage dans le cœur meurtri d’un homme à la sensibilité unique, qui pensait soigner son âme au fond d’une bottine pour dame.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions La Bourdonnaye pour ce nouveau partenariat.

J'étais très intéressée par cette saga et quand j'ai vu que le tome 3 sortait et que les Editions La Bourdonnaye le proposait, je n'ai eu qu'une envie c'était de découvrir l'histoire de cette famille très intrigante.
Je voudrais dire un grand merci aux Editions de m'avoir envoyé les 3 tomes.



Germain Crevecoeur avant de se donner la mort, va demander à son notaire de retrouver son fils.
Un matin, Raphaël va ouvrir à un homme qui va se présenter comme le Notaire de Germain Crevecoeur.
Ce notaire va lui indiquer qu'il a hérité d'une maison et de quelques objets de cet homme dont il ne connait pas jusqu'à aujourd'hui son existence.
En acceptant cet héritage, Raphaël va découvrir la vie de son soit-disant "père" et surtout de ses grands-parents.


J'ai beaucoup aimé ma lecture qui fut des plus agréables.
Quand on commence à lire ce roman, on a vraiment du mal à le lâcher.

On a tellement envie d'en apprendre qu'on arrive très facilement à s'identifier à Raphaël dans sa quête de la vérité et dans la recherche de ses liens familiaux.


Concernant les personnages, j'ai aimé le personnage de Germain.
Mais je pense que vous aurez deviné, celui qui m'a vraiment touché est celui de Raphaël.
Ce dernier ne comprend pas d'où sort ce "père" alors que sa mère lui a toujours dit que ce dernier était mort.


Ce qui un peu perturbé est le fait que sur la couverture, on nous parle d'Edith.
Cette femme, on ne la découvre pas dès le début de notre lecture mais après quelques chapitres.
Cette dernière est la mère de Germain.
On suit sa vie dans les années 1910 et elle nous raconte son mariage avec cet homme des plus affreux, Romain.

Il faut rappeler qu'à cette époque que les mariages étaient arrangés et que les femmes n'avaient aucun mot à dire sur leurs futurs époux.

Le 2ème tome est consacré à Romain.



Concernant la plume de l'auteure, cette dernière est très addictive et surtout très agréable à lire. 
J'ai vraiment eu l'impression de retrouver des auteurs d'une autre époque, et ça fait du bien (même si certains auteurs d'aujourd'hui écrivent bien).


Je vous invite vivement à découvrir cette saga familiale si vous aimez les histoires de famille.


Aucun commentaire: