samedi 7 novembre 2015

Le testament de Marie de Colm Toibin




Editions Robert Laffont
Date de sortie 20 août 2015
120 pages

4ème de couverture

Mon fils s'était laissé capturer. Au cours des heures que j'ai passées dans cette maison avec ses disciples, j'ai bien vu que, pour eux, c'était dans l'ordre des choses. Son arrestation faisait partie des étapes nécessaires de la grande délivrance qui surviendrait dans le monde. J'ai failli leur demander si cette délivrance signifiait qu'il ne serait pas crucifié, mais libéré au contraire. Je me suis ravisée. Tous ces gens ne parlaient que par énigmes, et j'ai compris qu'aucune de mes questions ne recevrait de réponse claire. J'étais revenue dans le monde des idiots, des bègues, des contorsionnés et des malcontents.

Ils sont deux à la surveiller, à l'interroger pour lui faire dire ce qu'elle n'a pas vu. Ils dressent de son fils un portrait dans lequel elle ne le reconnaît pas, et veulent bâtir autour de sa crucifixion une légende qu'elle refuse. Seule, elle tente de s'opposer au mythe que les anciens compagnons de son fils sont en train de forger.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir envoyé ce partenariat via la plateforme Netgalley.


Dès que j'ai vu cette couverture, j'ai vraiment été intriguée. J'avais qu'une hâte c'était de le lire.
Et bien moi qui aime les livres historiques, je n'ai pas du tout été déçue.


On rencontre une femme, Marie, qui nous raconte ce qui passe autour de son fils.
Elle ne comprend pas réellement pourquoi toutes ces personnes suivent son fils.
Elle trouve que "les disciples" qui entourent son fils sont malveillants et surtout très grossiers.


On va la suivre avant la perte de ce dernier et surtout avant sa crucifixion.
On comprend très bien la douleur de cette mère qui a peur de perdre son fils.

J'ai vraiment apprécié ma lecture qui se lit d'une traite. L'écriture est très poétique ce qui appuie bien les propos de Marie.


Le sujet abordé (la religion) peut peut-être rebuté certaine personne mais tellement que le livre est bien écrit que vous mettrait votre a priori de côté et vous vous laisserez emporter par cette histoire.

Aucun commentaire: