mardi 5 janvier 2016

Nous entrerons dans la lumière de Michèle Astrud




Editions Aux forges de vulcain
Date de sortie 7 janvier 2016
306 pages


4ème de couverture
Dans un monde en déliquescence, la sécheresse et la canicule font des ravages, l'égoïsme et l'anarchie règnent, et chacun lutte férocement pour sa survie. Antoine, un ancien professeur, rend quotidiennement visite à sa fille Chloé qui, suite à un événement traumatique dont il se sent coupable, souffre de graves troubles de la mémoire et réside depuis des années dans une maison pour enfants malades. Antoine se bat contre l'oubli et la destruction, en photographiant son environnement en train de disparaître, et en reconstruisant sa relation douloureuse avec Chloé. C'est alors que réapparaît Sonia, son amour de jeunesse, devenue documentariste de renom, mais elle meurt avant qu'ils ne puissent tourner la suite du film qu'ils avaient jadis commencé ensemble. Antoine décide de partir sur les routes avec Chloé, dans l'espoir que ce voyage lui permette de sauvegarder les archives de Sonia, et de les sauver eux-mêmes. Dans une atmosphère des derniers jours où l'obscurité gagne, dans une errance où l'oubli croît, Antoine réussira-t-il à assumer son rôle de père? Chloé arrivera-t-elle à grandir? Parviendront-ils, ensemble, à retrouver la lumière?


Mon avis
Je voudrais remercier David des Editions Aux forges de vulcains pour m'avoir proposé ce partenariat.

Antoine, ancien professeur, se retrouve seul dans sa maison. Une terrible sècheresse touche le pays. Sa femme est partie sur un autre continent afin de pouvoir subvenir à leurs besoins. Sa fille Chloé est dans une maison pour enfants malades (on dira plutôt asile) suite à un terrible évènement qui lui est arrivé à l'âge de 8 ans.
Malheureusement ses parents lui cacheront la vérité.


Pour ne pas sombrer dans la folie et surtout dans la peur, Antoine ira chaque jour voir sa fille dans cette  maison en espérant que cette dernière retrouve un peu la mémoire et le reconnaisse plus rapidement. 
Antoine va prendre des photos de tout ce qui l'entoure (paysages, personnes .....).

Sa vie va prendre un autre tournant quand une femme qui se fera passer pour la secrétaire de son premier amour lui téléphonera pour lui demander de lui venir en aide pour un futur projet.


En ce qui concerne les personnages, celui d'Antoine est assez intéressant car nous le découvrons avec plusieurs facettes.
A un moment, il nous raconte sa vie de jeune universitaire où il fera la rencontre de Sonia qui lui fera voir la vie différemment même si tous les 2 ont les mêmes gouts pour le tournage de film.
Ensuite on le découvre comme un père qui s'en veut énormément de ce qui est arrivé à sa fille et qui fera tout pour l'aider à s'en sortir même s'il doit se disputer avec sa femme.
Et enfin, c'est un homme qui a peur de ce qui peut arriver à son entourage et à lui-même sachant que la vie qui l'entoure n'est plus du tout la même.


Par contre, j'ai beaucoup aimé le personnage de Chloé car elle est touchante de par ce qui lui est arrivé dans son enfance mais surtout du fait de sa naïveté.
On a envie de la prendre dans les bras et de lui dire de ne pas s'en faire que tout ira bien, même si cela va être très difficile dans l'univers qui l'entoure.

Au début de l'histoire, on la découvre avec beaucoup de négatifs (ce qui est compréhensible) mais au fur et à mesure, on se rend compte très vite que d'avoir une personne qui l'aime depuis toujours et qui fera tout pour la mettre en confiance est très bénéfique pour elle.
Elle m'a vraiment étonnée par certaines réactions positives qu'elle a eu. On peut même dire que c'est elle qui menait la barque à certains moments et qui prenait le pas sur son père.


Ce que j'ai apprécié dans ce roman c'est qu'il a deux facettes.
La première est cet univers noir qui nous montre ce qui pourrait arriver dans quelques années si nous ne faisons pas d'effort pour sauver la planète et surtout avec le réchauffement climatique (car oui il n'y a plus de saisons depuis quelques années). On se dit que plus rien ne pourra aller car oui l'être humain ne pense qu'à sa personne et on le comprend bien en voyant les pillages, les mises à tabac, les meurtres .....

La deuxième facette c'est qu'il y a toujours de l'espoir malgré les évènements qui peuvent se passer.
On le comprend bien en voyant la relation d'un père et de sa fille qui va évoluer avec le temps et qui nous montre une petite lueur.


Ce qui nous fait dire que même si plus rien ne va dans notre vie, on a toujours quelque chose qui peut nous tirer vers le haut.


En ce qui concerne l'écriture de Michèle Astrid, je peux vous dire que cette dernière est très fluide et très addictive.

Pour ma part, j'ai vraiment eu du mal à lâcher son roman qui pour moi a été un vrai page-turner.


Pour ma première lecture de l'année, je n'ai vraiment pas été déçue par cette dernière.


Alors si vous aimez les mondes post-apocalyptiques avec des lueurs d'espoirs, je vous invite vivement à le découvrir.






Aucun commentaire: