mardi 24 mai 2016

L'Emeraude oubliée tome 1 : L'évasion de Lina Carmen





Editions LA BOURDONNAYE
208 pages
Date de sortie 4 février 2016


4ème de couverture
Dans la sinistre ville de Mornia, à la végétation inexistante, seules des tours de béton grises aux dimensions célestes s’élèvent vers des hauteurs indistinctes. Un mur infranchissable empêche toute sortie de cette prison qui ne dit pas son nom, gouvernée par un dictateur, le président Percy.
Les plus riches vivent en haut des tours, dans un confort luxueux. Les plus pauvres vivent en bas, dans une brume permanente, le « smog » métropolitain.
Yan, un garçon de 15 ans, est l’un de ces indigents dont le destin est de finir ouvrier dans une usine, comme son père et son grand-père. Mais il rêve d’une autre vie. Peut-être là-haut, chez les riches ? Ou bien ailleurs qu’à Mornia. Existe-t- il un autre monde que celui-ci ? Pour le savoir, il faudrait s’échapper. C’est alors que Yan rencontre Sonia, une jeune fille de son âge, issue des niveaux supérieurs, avec laquelle il va peut-être concrétiser ses rêves. L’évasion se prépare. Cependant, Percy et ses hommes sont prêts à tout pour faire échouer ce projet.



Mon avis
Je voudrais remercier les Editions LA BOURDONNAYE pour ce partenariat.

Comme j'aime beaucoup les dystopies, je n'avais qu'une hâte c'était de pouvoir découvrir ce roman.
Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre.
Il faut dire aussi que la couverture m'a attiré l'oeil tout de suite et qu'elle m'intriguait beaucoup.


Une ville, Mornia, coupée du monde par de hauts remparts pour empêcher les gens de sortir.
2 groupes (classes sociales) de personnes vivent dans cette cité. 
Les riches vivent dans les immeubles en hauteur et les pauvres dans les bas-fonds avec un travail ingrat.
Cette ville est menée par un Président qui a une main de fer et qui est un dictateur.



Concernant l'histoire, j'ai vraiment aimé découvrir cette ville avec ses habitants et ses mystères qui l'entourent.
Pourquoi avoir installé des remparts et empêcher les gens de sortir ?
Pourquoi y a-t-il eu des disparitions de personnes ?
Beaucoup de questions qui m'ont trotté dans la tête tout au long de ma lecture.



En ce qui concerne les personnages, j'ai apprécié celui de Yan qui n'a pas eu une vie facile avec l'abandon de sa mère et un père quasi-absent.
Il m'a touché de par le fait qu'il ne veut pas se laisser faire et rester dans cette misère qui l'entoure.
Et puis, il décide de venir en aide à une jeune fille qu'il ne connaît pas.


Le personnage de Sonia m'a énervé à maintes reprises.
Cette fille a tout pour elle et une vie où rien de lui manque mais sa vie ne lui convient pas, et elle décide de faire tout ce qui lui est possible pour en changer.
Même de "se servir" d'un garçon qui fera tout pour lui rendre service.



Concernant l'écriture de Lina Carmen, cette dernière est très fluide avec du rythme ce qui nous donne envie d'en savoir plus.

Par contre, j'ai hâte d'avoir le tome 2 dans les mains car la fin de ce premier tome n'est pas possible.


Alors si vous êtes comme moi et que vous aimez les dystopies, je vous invite vivement à découvrir ce roman.





3 commentaires:

Vampilou a dit…

J'ai beaucoup aimé ce roman aussi et comme toi, j'ai hâte d'avoir la suite !

Froggy a dit…

Je n'ai lu qu'un roman d'eux et c'était une romance contemporaine sous la vision d'un homme. J'aime bien les dystopie et comme ma première lecture de cette maison fut une belle surprise, ce pourrait être plaisant de découvrir ce dernier! Merci pour la découverte!

Joan's Kingdom a dit…

Froggy : oui j'aime beaucoup les publications de cette ME et ce livre a été une belle découverte :)