mardi 28 juin 2016

Charmer, s'égarer et mourir de Christine Orban





Editions Albin Michel
Date de sortie 2016
289 pages


4ème de couverture
" C'est Marie-Antoinette que je voulais écouter. L'écouter comme si j'avais été sa confidente. Sa voix résonne dans sa correspondance, dans ses silences, dans les mots effacés et retrouvés. Je l'ai entendu. Les lignes tracées de sa main sont comme des notes sur une partition de musique. Je perçois l'incertitude de son timbre, sa sensualité, je perçois des sons graves et légers comme l'eau d'une rivière, une rivière de larmes. "


Mon avis
Je voudrais remercier Gilles Paris et les Editions Albin Michel pour ce partenariat.

J'ai toujours été intriguée par Marie-Antoinette. Alors quand j'ai vu qu'un livre allait sortir sur elle, je me suis tout de suite dis qu'il fallait que je le lise.


Je voudrais vous parler de la couverture que je trouve juste magnifique et qui met bien avant le livre.



Christine Orban a abordé l'histoire de Marie-Antoinette d'une manière complètement différente que celle à laquelle on peut s'attendre.
Le livre n'est pas abordé comme une biographie de cette Grande dame mais comme un reportage.

On suit Christine Orban dans sa recherche de renseignements qui pourraient l'amener à en découvrir un peu plus sur Marie-Antoinette (par exemple, on va la suivre dans son périple juste pour aller voir une chaussure qui aurait appartenu à Marie-Antoinette avant sa décapitation).

Vous ne suivrez pas que Christine Orban dans ses démarches. Nous allons également rencontrer Marie-Antoinette et la découvrir au fur et à mesure de notre lecture.


Tout le monde connaît l'histoire de Marie-Antoinette. Cette jeune fille de 16 ans qui a été obligée de quitter son pays et sa famille afin d'épouser le ROI de France.
Il est très difficile pour elle de s'habituer à nos coutumes et elle agit comme une enfant (mais on peut lui pardonner vu son jeune âge).

J'ai trouvé que même si elle est devenue Reine, elle n'a pas eu une vie facile.
Il faut dire que sa mère lui a mis une pression énorme pour que cette dernière tombe enceinte rapidement alors qu'elle a un mari qui n'est pas "attaché" à ses choses-là.


En ce qui concerne cette jeune Reine, elle m'a énormément touchée.
Elle nous apparaît tellement fragile. 
Ce ne doit pas du tout être évident d'avoir ses faits et gestes surveillés 24 heures sur 24 heures par des centaines de personnes.

Ce qui m'a énormément marqué c'est le fait que Marie-Antoinette soit devenue tout de suite adulte quand elle a appris qu'elle allait être arrêtée et que ses enfants allaient lui être enlevés.
Je n'aurais jamais pensé qu'elle allait se comporter de cette manière et prendre ses responsabilités.


Pour ce qui est de l'écriture de Christine Orban, cette dernière est fluide et facile à lire, ce qui nous donne envie de tourner les pages.


Pour tout vous dire quand j'ai fini de lire ce livre, j'ai tout de suite eu envie de revoir le film Marie-Antoinette de Sofia Coppola.


Alors si vous avez envie d'en apprendre un peu plus sur cette femme qui, 300 ans après sa mort, est toujours un mystère, je vous invite à le découvrir.







1 commentaire:

Vampilou a dit…

Arf, malheureusement, je ne suis pas particulièrement fan de tout ce qui est historique, j'ai peur de ne pas adhéré...