mardi 5 juillet 2016

Quand le destin s'emmêle de Anna Jansson





Editions Robert Laffont
Date de sortie 14 avril 2016
368 pages


4ème de couverture
C'est à Visby, petite ville au charme pittoresque, sur l'île de Gotland, au large de Stockholm, que se trouve le salon de coiffure d'Angelika. Angelika est une amoureuse de la vie, généreuse, pleine d'humour et qui adore la cuisine. La coiffure, chez elle, est bien plus qu'un métier, c'est une vocation depuis toujours. Son ambition est de rendre les gens heureux. Pour cela, elle n'hésite pas à se faire entremetteuse. Dans le salon, il n'y a que deux fauteuils, un pour le client (ou la cliente)... et un autre laissé libre pour son âme soeur. Il y a peu, elle a embauché Ricky, jeune beau garçon qui a été mis à la porte de chez sa mère pour qu'il grandisse un peu. Le salon d'Angelika est le décor de plusieurs rencontres et situations cocasses. Divers personnages aux personnalités fantasques vont s'y croiser. 


Mon avis
Je voudrais remercier Babelio et les Editions Robert Laffont pour ce partenariat.

Avant de vous parler du livre en lui-même, je voudrais juste dire un petit mot sur la couverture que je trouve vraiment magnifique.
Elle me fait penser à une carte postale ou à une affiche d'un vieux film.


Angelika habite sur une petit île reculée.
Elle tient un salon de coiffure depuis quelques temps.
Avec sa soeur qui tient également un salon de coiffure dans une autre ville, elles se sont données comme mission d'aider leur client dans leur vie amoureuse.
Angelika va faire se rencontrer un homme et une femme dans son salon de coiffure sans que ces derniers soit au courant.
Soit ça passe soit ça casse.


Concernant l'histoire, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire.
J'ai trouvé le début un peu longuet mais après une petite centaine de pages, j'ai beaucoup plus accroché et ma lecture fut plus fluide.

J'ai bien aimé le fait qu'une personne essaie de s'immiscer dans la vie de ses clients afin que ces derniers tombent amoureux.
C'est une histoire que ne lit pas tous les jours.


Concernant le personnage de Angelika, je l'ai bien aimé car je l'ai trouvé touchant mais également.
Il faut dire qu'elle se met en 4 pour tout le monde.
Je l'ai même trouvée trop gentille à plusieurs moments.
Je me suis dit à plusieurs reprises "il faut qu'elle arrête de se faire prendre pour une bonne poire".

Par contre j'ai eu beaucoup de mal avec celui de Ricky. 
Il m'a donné l'impression que ce n'était pas un adulte et qui ne prenait rien au sérieux.
En plus de cela, à plusieurs reprises, j'avais envie de lui mettre des claques pour lui dire "maintenant tu te prends en mains et tu arrêtes de compter sur Angelika qui est vraiment trop gentille avec toi".


En ce qui concerne l'écriture de est fluide, facile à lire avec beaucoup d'humour et de délicatesse.


Si vous aimez les livres qui vous donnent "la banane", qui sont léger et vous donnent du baume au coeur, je vous invite à le découvrir car vous passerez un très bon moment.
La période estivale est parfaite pour cela.





2 commentaires:

Léa TouchBook a dit…

Il faudrait que je le lise :)

Vampilou a dit…

Bon bah un livre qui donne le moral, je ne peux que noter !