mercredi 24 août 2016

La fabuleuse Gilly Hopkins de Katherine Paterson







Editions Hachette
Date de sortie 1er juin 2016
206 pages


4ème de couverture
Abandonnée par sa mère alors qu'elle n'était qu'un bébé, Gilly Hopkins a enchaîné les séjours plus ou moins longs dans des familles d'accueil qui n'arrivaient pas à gérer son mauvais caractère. Gilly n'a besoin de personne et le fait savoir : ni de son sérieux assistant social, ni de son institutrice et sûrement pas de sa nouvelle mère d'accueil.
Gilly met au point un stratagème dans l'espoir que sa mère vienne la chercher et la sorte de cette nouvelle famille d'accueil dont l'affection envahissante lui est insupportable.
Malheureusement son plan échoue et met en péril la seule chance qui lui ait été donnée : faire partie d'une famille aimante.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Hachette pour ce nouveau partenariat.


J'ai été curieuse de découvrir ce roman par rapport à sa couverture.
Je n'avais jamais entendu parler de ce roman et quand j'ai vu qu'un film avait été adapté (avant sa réédition), j'ai voulu le découvrir.


On rencontre une jeune adolescente prénommée Gilly qui a été abandonnée par sa mère dès son plus jeune âge.
Comme elle a un caractère difficile, Gilly a dû mal à rester dans une famille d'accueil.
Pour essayer de la gérer, Gilly va être placée dans une nouvelle famille d'accueil, chez Maime Trotter.
Le problème est que Gilly va faire de mauvais choix et risque de mettre en péril, le bonheur qui la guette.


Concernant l'histoire, cette dernière va vous paraître assez simple de prime abord.
Il est vrai qu'on a déjà vu des enfants qui se retrouvent dans des familles d'accueil et qui font tout pour retrouver leurs parents biologiques.

Et bien, ne vous arrêtez pas sur ces a priori.
Car oui, le sujet abordé est simple mais vous allez quand même être touché par l'histoire (qui est bien tournée) mais également par les personnages.


En ce qui concerne les personnages, j'ai eu énormément de mal avec celui de Gilly.
Même si elle n'a pas eu une vie facile depuis qu'elle est née, cette dernière ne fait rien pour être agréable aux yeux des personnes qui l'entourent.
Bien au contraire, elle va tout faire pour qu'on la déteste.
Heureusement, qu'un évènement va nous la montrer sous un autre jour pour qu'on commence à s'attacher à elle.

Le personnage que j'ai beaucoup aimé est celui de Maime Trotter.
Cette femme est tout simplement attachante (que ce soit physiquement ou bien mentalement).
Même si elle se fait traiter de "Grosse baleine" par Gilly, cela ne la gêne pas et au contraire va quand même essayer de se rapprocher encore plus de cette jeune fille avec son mal être.
On voit très rapidement que Maime Trotter est une femme formidable qui aime prendre soin des autres et peut importe ce qu'elle doit supporter.

Par contre la fin, m'a beaucoup plu et m'a bien surprise. Je ne m'y attendais pas du tout.


Concernant l'écriture de Katherine Paterson, cette dernière est fluide et simple afin qu'un public plus jeune puisse lire son roman assez facilement.

Même si je suis une adulte bien "tassée (et oui bientôt 38 ans), j'ai passé un bon moment de lecture.
Je pense quand même que si vous avez un peu de mal avec des romans qui s'adressent aux plus jeunes d'entre-nous, ce livre n'est pas totalement fait pour vous.


Comme je suis d'une nature curieuse, je vais essayer de trouver le film afin de pouvoir faire un parallèle avec le roman.
Si j'arrive à le trouver, je ne manquerai pas de faire une nouvelle chronique Film contre Livre afin de vous livrer mon ressenti sur ces derniers.










3 commentaires:

Vampilou a dit…

C'est vrai que la couverture m'a intrigué aussi, alors pourquoi ne pas tenter ?!

viou03 a dit…

Avec la couverture, j'ai cru que c'était un film et non un roman.

Lheuredelire a dit…

Je l'ai passer à la librairie, pourquoi pas ? merci de ton avis :)