lundi 29 août 2016

Le copain de la fille du tueur de Vincent VIlleminot





Editions Nathan
Date de sortie 8 septembre
279 pages


4ème de couverture
Charles vient d'intégrer un internat pour "gosses de riches", perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils font les quatre cents coups pour tuer le temps... Jusqu'à l'arrivée de Selma. Cette fille est mystérieuse, solaire, solitaire... et fille d'un célèbre trafiquant de drogue.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Nathan pour ce nouveau partenariat.

Quand j'ai reçu le roman, je me suis posée beaucoup de questions. Le titre m'a intrigué dès le début ainsi que la couverture.


Soit vous aimez les écrits de Vincent Villeminot soit pas du tout. 
Par contre, je crois que l'homme fait l'unanimité. Il est abordable et surtout très intéressant (j'ai eu la chance de le rencontrer plusieurs fois sur des salons).


On va suivre Charles dans son installation au sein d'un internat pour des enfants riches.
Même s'il a un père connu (écrivain) et riche, Charles a vécu et va vivre des moments difficiles ce qui va lui donner quelques difficultés à s'intégrer au sein de son nouveau "chez lui".
Ce qui va l'aider à s'installer c'est son nouveau colocataire Touk-E qui n'est pas un jeune homme comme les autres. Ces deux-là vont faire les 400 coups mais une arrivée bien mystérieuse en la personne de Selma va tout changer.


J'ai vraiment bien aimé ce roman qui m'a fait passer un bon moment de lecture et de détente.
L'histoire est assez originale mais surtout elle a pas mal de rebondissements dans la seconde moitié du livre.
Ce qui est un plus car, pour ma part, j'ai trouvé quelques petites longueurs au début et j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire.
Je ne m'attendais pas du tout à certaines révélations qui nous sont faites.


En ce qui concerne les personnages, ils sont tous hauts en couleur.

Touk-E qui est vraisemblablement quelqu'un de particulier.
Ce dernier se promène avec une arme mais surtout il est plein d'humour et fait beaucoup de jeux de mots.
Ses répliques sont assez étonnantes mais amusantes.
Je l'ai également trouvé assez lourd par certains moments.


Selma est une jeune fille très mystérieuse mais surtout très renfermée.
Au début de la lecture, elle n'essaie pas du tout de s'intégrer et d'avoir quelques amis.
Elle peut même paraître assez prétentieuse.
Mais petit à petit, elle va casser sa carapace et on va commencer à la connaître et à comprendre pourquoi elle est comme ça.


Celui qui m'a touché et qui m'a plu, est le personnage de Charles.
Il faut dire que l'histoire est ciblée sur ce dernier et sur ses aventures.
Mais ce garçon est d'une gentillesse et d'un romantisme qu'il ne peut pas vous laisser indifférent.
Ce qui permet également de le rendre intéressant c'est son "faire-valoir" Touk-E qui va lui faire prendre pas mal de risques.



Concernant l'écriture de Vincent Villeminot, comme je le disais au début, soit on aime soit on aime.
Il n'y a pas de juste milieu.
Dans le cas de ce roman, pour moi "ça l'a fait".
J'ai bien aimé l'histoire qui mêle humour, romance (mais pas trop) mais également secrets et surprise.


Je ne pense pas que ce roman rentre dans le même genre éditorial où l'on peut attendre Vincent Villeminot.

Pour vous faire votre propre idée, je vous invite à venir découvrir ce roman qui peut être une jolie découverte pour certains.







2 commentaires:

Vampilou a dit…

Je le tenterait sûrement, mais peut-être pas tout de suite !

Joan's Kingdom a dit…

Oui j'espère :)