mercredi 7 septembre 2016

Le cri de Nicolas Beuglet




XO Editions
Date de sortie 8 septembre 2016
496 pages


4ème de couverture
Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !


Mon avis
Je voudrais remercier XO Editions de m'avoir contactée et de m'avoir proposé de découvrir ce roman.

Je connais Nicolas Beuglet sous son pseudonyme qui est Nicolas Sker. Et oui Le cri n'est pas son premier roman. Le tout premier est Le premier crâne (qui est dans ma pal et qu'il va falloir que je sorte rapidement).



Avant de vous parler du roman et de vous donner mon avis, je voudrais juste parler du travail fait sur la couverture qui est juste et qui se rapporte totalement au thème du livre.

Rien qu'en la voyant, on se pose 1000 questions et elle est extrêmement dérangeante de par le fait de la neige et de cette bâtisse qui fait froid dans le dos.


Un soir, Sarah, inspectrice est appelée pour une mort suspecte qui s'est passée dans un hôpital psychiatrique.
La victime a une cicatrice des plus bizarres sur le front (le chiffre 488 est gravé sur son front) mais elle est également morte avec la bouche ouverte qui laisse présager qu'elle hurlait lors de sa mort.
Lors de son enquête Sarah va faire la rencontre de Christopher, journaliste, qui va ressortir des dossiers qui n'auraient jamais dû ressortir.


Je vais vous dire qu'une seule chose . OMG mais c'est quoi ce livre !!!!!

Je l'ai juste trouvé génial. Cela fait un moment que je n'avais pas lu un thriller qui me prend aux tripes du début à la fin et qui me met mal à l'aise à certains moments.

Pas un temps mort, on ne s'ennuie pas une seule seconde.
On a l'impression de regarder un film tellement l'histoire est bien ficelée (bon si vous ne le savez pas Nicolas est scénariste donc peut-être que ceci explique cela).

Il faut également vous dire que l'histoire nous parle de faits réels telles que les expériences qui ont été faites par la CIA et le FBI sur le cerveau humain afin de contrôler les esprits (projet MK Ultra).


En ce qui concerne les personnages, ils sont tous très bien travaillés.
Le personnage principal, Sarah, est le personnage que j'ai adoré.
Au début de l'histoire, elle nous apparaît avec deux visages. La femme qui a des problèmes avec son mari et la femme totalement impassible, qui rien ne la touche pendant son travail.
Malgré les épreuves qu'elle va traverser tout au long de l'histoire, elle va sacrément nous surprendre.
Elle m'a énormément touchée quand elle commence à s'intéresser à cette histoire mais surtout à l'histoire de Christopher.

Le personnage de Christopher a une part importante dans cette histoire.
Je l'ai trouvé des plus intéressants mais également touchant par son amour pour l'enfant qu'il recueille mais également sur certains faits que l'on ne voit pas venir.
A plusieurs reprises j'ai eu peur pour lui et pour son entourage, à en avoir le souffle coupé.


Pour ce qui est de la plume de Nicolas, cette dernière est addictive avec un rythme de dingue.
Cette dernière ne peut vous laisser indifférent. 
Grâce à cette plume et à ce rythme, ce roman est un vrai page-turner. Une fois commencé vous ne pourrez plus le reposer.
Il y a tellement de rebondissements et d'évènements auxquels on ne s'attend pas que l'on reste facilement "sur nos fesses" (pour être polie).
J'ai lu le roman en 2 jours tellement j'ai été happée par l'histoire.


Si vous voulez lire un thriller prenant, haletant avec une tension palpable, n'hésitez pas une seule seconde à le découvrir.


Bon je sais que le livre sort demain mais j'espère qu'il pourra être adapté soit à la télévision soit au cinéma.


Si vous voulez en savoir plus sur le roman, vous pouvez découvrir un extrait ICI


Et voici le trailer 




Alors si vous ne l'avez pas encore compris, ce livre est un énorme coup de 





2 commentaires:

Joan's Kingdom a dit…

Il faut que tu craques, il est juste génial

The eden of books a dit…

Je ne connais pas du tout cet auteur... Je te remercie donc pour ce retour! A découvrir ;)