jeudi 30 mars 2017

Les filles déchues de Wakewater de V.H Leslie






Editions Denoël
Date de sortie 2 février 2017
145 pages


4ème de couverture
Londres, époque victorienne. Le sanatorium de Wakewater est une sinistre bâtisse située sur les bords de la Tamise qui accueille les jeunes femmes dépressives. On retrouve régulièrement des cadavres de noyées échoués à proximité…

Londres, de nos jours. Délaissé pendant des années, Wakewater a été transformé en immeuble dernier cri. C’est ici que s’installe Kirsten, à la suite d’une rupture. Elle espère y trouver la paix, grâce au calme réparateur de la Tamise. Au fil des jours, la jeune femme devient de plus en plus obsédée par les secrets que recèle l’ancien sanatorium. Et si les noyées de Wakewater n’avaient pas dit leur dernier mot?


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Denoël pour ce nouveau partenariat.

Nous allons suivre les aventures d'Evelyn et de Kirsten. La différence entre ces femmes c'est qu'elles ne vivent pas à la même époque.
L'une vit à l'époque victorienne et l'autre vit de nos jours à Londres.
Evelyn va se retrouver au Sanatorium de Wakewater qui accueille des femmes dépressives alors que Kirsten va s'installer dans un immeuble situé tout contre le Sanatorium délabré.
Le point commun entre Evelyn et Kirsten c'est que toutes deux vont vivre une expérience assez traumatisante.



Concernant l'histoire, j'ai trouvé cette dernière assez originale mais il m'a manqué un petit quelque chose.

Je ne vais pas dire que j'ai été déçue par ma lecture mais je trouve que cette dernière aurait pu être un peu plus exploitée.

L'histoire nous est racontée par Kristen et Evelyn. Chaque chapitre nous sera compté par l'une d'elle.

Malheureusement j'ai trouvé que la partie qui est consacrée à Kristen est assez légère. 
Son histoire aurait pu être beaucoup plus développée pour qu'on en apprenne un peu plus sur elle mais surtout sur sa façon de réagir par rapport à tout ce qui se passe autour d'elle.



Pour ce qui est des personnages, j'ai été plus attirée par celui d'Evelyn que par celui de Kristen.
J'ai trouvé qu'Evelyn est altruiste car cette dernière s'occupe (à son époque) des filles de joie et essaie de les aider dans la mesure du possible.
J'ai également aimé le fait qu'Evelyn se pose pas mal de question par rapport aux évènements et surtout sur la cure qu'elle va suivre.

Ce qui m'a étonné c'est surtout le fait que l'eau, la Tamise, est un personnage à part entière.
Je ne m'y attendais pas du tout.
Par ailleurs quand l'auteur nous parle de l'eau en général, je me suis un peu ennuyée (mais bon c'est mon ressenti).


En ce qui concerne la plume de V.H Leslie, cette dernière est fluide et très facile à lire.
Même si quelques petits points sont dérangeants, on a envie de connaître la suite et surtout de savoir ce qui va arriver aux protagonistes.
Ce que j'ai également apprécié c'est qu'il y ait cette petite part de "frayeur" mais j'aurais vraiment en avoir plus à me mettre sous la dent.


Pour en terminer, j'ai eu une lecture en demie-teinte qui méritait d'être un peu plus développée.






1 commentaire:

Vampilou a dit…

Pour cette fois, je ne pense pas me laisser tenter malheureusement...