mercredi 8 mars 2017

The Cruelty tome 1 de Scott Bergstrom





Editions Hachette
Date de sortie 1er février 2017
429 pages


4ème de couverture
Gwendolyn Bloom a à peine sept ans lorsque sa mère est assassinée sous ses yeux, et dix-sept lorsque son père disparaît brutalement, à la même date. Cette nouvelle épreuve s’accompagne d’une découverte accablante : son père n’est pas un diplomate, comme elle l’a toujours cru, mais un espion travaillant pour le FBI, dont les alliés semblent s’être retournés contre lui, après l’avoir accusé d’être passé à l’ennemi. Désespérée, Gwendolyn décide de partir seule à la recherche de son père qui, elle en est sûre, a été enlevé et reste vivant… Commence alors pour elle une longue traque dans les recoins les plus sombres et les plus dangereux d’Europe. Suivant les indices que son père lui a laissés, à Paris, Berlin puis Prague, Gwendolyn croise les pires spécimens de l’espèce humaine. Et surtout elle comprend très vite que, pour survivre à la cruauté de son un ennemi, il faut devenir plus cruel que lui.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Hachette pour ce nouveau partenariat.


Comme vous le savez déjà ou pas, j'aime beaucoup lire les thrillers.

Lorsque les Editions Hachette m'ont proposé de découvrir ce roman, je n'ai pas pu refuser. 
J'étais vraiment curieuse de lire un thriller jeunesse (même si j'en ai déjà lu quelques uns) et puis il faut dire que la couverture ainsi que le titre sont très intrigants.




Gwendolyn Bloom voyage beaucoup et surtout ne reste pas longtemps sur place pour se faire des amis dans les lycées qu'elle côtoie. Il faut dire que son père est un diplomate.
Le petit plus pour Gwendolyn c'est que ces voyages lui ont permis d'apprendre 7 langues.
Lors d'un voyage à Paris, son père va disparaître. 
Gwendolyn va apprendre que son père a été enlevé et que ce dernier n'est pas ce qu'elle pensait.
Un voyage dans différents pays européen et une importante chasse à l'homme vont avoir lieu pour comprendre ce qu'est devenu son père.


En ce qui concerne l'histoire même si cette dernière ressemble à quelque chose qu'on a déjà vu, je l'ai beaucoup appréciée.
Quand je parle de déjà vu, je parle surtout de la trame. Une personne qui dit avoir tel métier et en fait elle n'est pas du tout ce qu'on pensait.

Après ce petit point relevé, j'ai trouvé que l'histoire était assez originale.
Et oui qui pourrait penser qu'une jeune fille de 17 ans mette tout de côté et essaie de retrouver son père dans des pays totalement étranger pour elle.


En ce qui concerne les personnages, j'ai bien entendu apprécié celui de Gwendolyn.
Elle nous apparaît comme une personne très atypique.
Et oui comme je le disais un peu plus haut, elle parle 7 langues. Qui a 17 ans parle 7 langues ?
Il faut dire également qu'elle n'a pas eu une enfance facile. Elle a vu sa mère se faire tuer et a été obligée de suivre son père dans tous ses déplacements.
Mais au fur et à mesure de notre lecture et surtout au fur et à mesure de ses péripéties, on va découvrir une toute nouvelle Gwendolyn.
J'ai vraiment réussi à apprécier son personnage et surtout à plusieurs reprises j'avais envie de la prendre sous mon aile et puis on la voit grandir et prendre des décisions qui ne sont pas du tout facile.


Pour ce qui est de l'écriture de Scott Bergstrom, cette dernière est fluide et aussi très facile à lire.
Ce que j'ai également aimé c'est qu'en lisant ce roman, j'avais l'impression de voir un film.
Je ne sais pas du tout si The Cruelty va être adapté au cinéma mais je pense qu'il pourrait faire un bon film.


Pour en terminer, j'ai vraiment hâte de découvrir le second tome et surtout voir vers quoi va nous amener l'auteur.
Alors si vous aimez les thrillers (je précise qui ne sont pas gores), je vous invite à le découvrir et à suivre les aventures de Gwendolyn.




2 commentaires:

Vampilou a dit…

Ah oui, il a l'air juste absolument génial celui-là !

Lheuredelire a dit…

J'ai très envie de le lire celui là !