jeudi 18 mai 2017

Du feu de l'enfer de Sire Cédric






Editions Presse de la Cité 
Date de sortie 9 mars 2017
557 pages 


4ème de couverture
Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et soeur. Un jour, l'une des combines d'Ariel tourne mal
et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s'accumulent autour d'eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte satanique, le capitaine Raynal s'intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera
les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l'épreuve les liens du sang.


Mon avis 
Je voudrais remercier les Editions Presse de la Cité et les Explorateurs du Polar avec Lecteurs.com.

J'ai eu la chance d'être retenue pour participer à l'événement les Explorateurs du Polar afin de découvrir le dernier Sire Cédric.


Je sais que ce n'est pas bien mais c'est le premier roman de Sire Cédric que je lis.
Et oui mea culpa, pourtant j'ai plusieurs livres de cet auteur dans ma Pal et surtout j'ai eu la chance de le rencontrer à plusieurs reprises.



Et bien j'ai pris une énorme claque durant ma lecture.
J'ai tout simplement adoré ma lecture.
J'ai eu énormément de mal à poser le livre quand je devais faire quelque chose car j'ai été happée par l'histoire (qui est bien noire et glauque, et vous savez que j'aime ça) et surtout par ses personnages qui sont haut en couleur.


Avant de vous parler de l'histoire, je voulais juste faire un petit point sur cette couverture intrigante.
Et oui cette tête de bélier sur un fond jaune doré ne peut pas vous laisser indifférent mais surtout va vous faire poser beaucoup de questions.


Manon est maquilleuse de cadavres et elle doit supporter les frasque de son petit frère Ariel.
Un jour, ces derniers vont faire la découverte macabre du voisin du-dessus de Manon.
Depuis ce jour, ils ne vivront plus de la même manière mais surtout devront prendre soin l'un de l'autre.


Je ne suis vraiment pas déçue par mon "Premier" Sire Cédric.
On est tout de suite mis dans le bain avec la description d'un meurtre des plus sordides mais surtout des plus horribles.
Quand vous commencez un roman par ce style de scène, soit vous accrochez tout de suite soit vous reposez directement le livre.
Et bien me concernant, j'ai tout de suite accroché et je voulais juste savoir ce qui pouvez se passer par la suite.

Sire Cédric réussi à vous plonger dans un monde d'horreur avec une telle facilité qu'elle en est même très troublante.


Pour ce qui est des personnages, je n'aimerais pas du tout être à leur place.
Sire Cédric ne leur fait pas mener une vie facile. Bien au contraire, je les ai pleins à plusieurs reprises.

En ce qui me concerne, j'ai juste adoré le personnage de Manon.
Cette fille est juste incroyable.
Deja, elle fait un métier qui dégouterait la plupart des gens. Maquiller les morts n'est pas un métier comme les autres (surtout pour une femme).
Ensuite j'ai trouvé qu'elle était vraiment très forte et surtout qu'elle ne se laissait pas "démonter" par tout ce qui peut lui arriver.
Elle est vraiment très impressionnante et également très attachante.
A plusieurs reprises, je me suis surprise à penser qu'elle n'était pas seule à vivre ces aventures et que j'étais là pour la soutenir.

Par contre le personnage de son frère m'a exaspéré au plus haut point.
Je n'ai jamais vu d'homme aussi peureux et qui n'a aucune considération pour les autres, et encore plus envers sa soeur alors qu'elle fait tout pour lui.


En ce qui concerne la plume de Sire Cédric, cette dernière est fluide et tellement facile à lire qu'elle est complètement addictive.

J'ai passé un excellent moment de lecture qui ne m'a pas laissé indifférente.

Le thème abordé par l'auteur fait que l'on se pose énormément de questions durant et après notre lecture. 
J'espère que ce genre de personnes n'existent pas dans la vie réelle car cela fait vraiment peur.


Le seul petit bémol concernant ce roman c'est que j'avais deviné l'une des révélations qui nous est faite (ce qui m'a laissé un peu sur ma faim).


Alors si vous aimez les histoires dérangeantes avec quelques scènes gores, je vous invite vivement à découvrir ce roman.



Aucun commentaire: