mercredi 17 mai 2017

Lux de Maud Mayeras





Editions Anne Carrière
Date de sortie 6 octobre 2016
247 pages


4ème de couverture
C’est l’histoire d’un retour, d’une sentence et d’une vague qui monte à l’horizon. 2016. Antoine Harelde débarque à Ceduna, dans les terres arides du sud de l’Australie. Vingt ans auparavant, il a passé un été dans cette petite ville perdue et, en l’espace de trois mois qui l’ont vu quitter l’adolescence, il a connu la joie, l’amitié, l’amour et l’horreur. Aujourd’hui il est un homme. Il n’a pas oublié, il n’a rien pardonné. Mais la justice prend d’étranges et inquiétantes couleurs à la lumière de l’apocalypse. Ballade meurtrière sur fond de fin des temps, Lux est le roman de la confirmation d’une jeune auteure au sommet de son art.


Mon avis 
Je voudrais remercier les Editions Anne Carrière et Les Explorateurs Polar avec lecteurs.com pour ce partenariat.

Comme vous l'avez vu juste plus haut, j'ai eu la chance d'être sélectionnée pour lire ce roman dans le cadre des Explorateurs Polar.


Mon premier roman de Maud Mayeras est Reflex qui a été un gros coup de coeur (ma chronique Ici). Alors dès que j'ai vu qu'un nouveau roman de Maud Mayeras était sorti, je n'avais qu'une envie de le découvrir.



Antoine va habiter un été en Australie avec sa mère durant son enfance. 
Il va faire la rencontre d'Hunter et ces derniers vont devenir les meilleurs amis du monde.
Malheureusement, un accident va arriver et la vie d'Antoine ne sera plus jamais la même.
20 ans plus tard, ce dernier revient en Australie pour mettre les choses au clair.


Que dire à part que j'ai un avis mitigé sur ce roman.

J'ai trouvé que l'histoire était originale mais surtout bien recherchée.
Ce que j'ai également apprécié durant ma lecture c'est que Maud Mayeras alterne le passé et le présent pour plonger rapidement le lecteur dans l'histoire mais également pour expliquer ce qu'il s'est passé durant cet été.

Malheureusement, j'ai trouvé que par la suite l'histoire partait un peu dans tous les sens.
Je ne savais plus trop sur quel pied danser.
Il faut dire qu'une énorme catastrophe arrive aux personnages et nous laisse pantois, ce qui nous laisse entrevoir les personnages d'une toute autre façon.

Ces changements de situation et de personnalités m'ont, à un moment, perdu.
J'ai trouvé qu'il y en avait beaucoup trop pour ne pas perdre le lecteur.


Concernant les personnages, je n'ai réussi à m'attacher à aucun d'eux.
Je m'explique.
Je les ai tous trouvé antipathiques, très vicieux mais également d'une mauvaise foi énorme.
Aucun n'a réussi à me toucher.

Bon ce qui est bien c'est que l'auteur a réussi quand même à prodiguer des émotions concernant ses personnages même si ces dernières ne sont pas des plus positives.


Pour ce qui est de la plume de Maud Mayeras, cette dernière est toujours fluide, intéressante et facile à lire.


Par ailleurs, comme dans Reflex, c'est qu'on ne peut pas se fier à ce qu'on lit car l'auteur réussit très subtilement à nous faire des révélations dont on ne s'attend pas.



Aucun commentaire: