jeudi 6 juillet 2017

Les lionnes de venise de Mireille Calmel







XO Editions
Date de sortie 18 mai 2017
345 pages


4ème de couverture
Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure. 

Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s’immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s’enfonce dans les arrière-cours des palais. Une Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l’amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots. 

Dans ces bas-fonds de la cité lacustre, amis et ennemis avancent masqués. Lucia joue de ses charmes, de son épée, de son poignard aussi qu’elle porte au mollet. Elle ruse, croise le fer avec Giorgio Cornaro, le fils du doge, homme corrompu et dangereux, prête à tout pour découvrir la vérité sur cette gravure dont tous, à Venise, sont convaincus qu’elle recèle le secret du pouvoir absolu.


Mon avis
Je voudrais remercier XO Editions de m'avoir proposé de découvrir ce roman.

Je sais que je vais me faire lyncher mais ce roman est mon tout premier roman de Mireille Calmel même si j'en ai plusieurs dans ma PAL.

Je ne suis vraiment pas déçue de ma découverte.

Juste avant de rentrer dans le vif du sujet concernant le roman et mon avis dessus, je voudrais attirer votre attention sur cette magnifique couverture.

Je trouve qu'elle est très représentative du roman et ne peut que vous donner envie de le découvrir rapidement.



Pour parfaire votre information, Les lionnes de Venise est le premier tome d'une saga.
Pour que vous le sachiez, Mireille Calmel est en pleine écriture du tome 2 qui devrait être publié au mois de novembre 2018.


Le père de Lucia, Giuseppe de Seva, imprimeur dans la ville de Venise, reçoit la visite de Isabella Rosselli, courtisane, qui lui demande de reproduire une gravure assez spéciale.
Malheureusement pour lui, Giuseppe va se faire enlever et surtout son imprimerie va partir en fumée.


En ce qui concerne l'histoire, je n'ai vraiment pas été déçue.
J'ai tout de suite était emportée dans cette ville de Venise avec ses intrigues mais également avec ses dédales de ruelles et de canaux.
Et je ne regrette pas du tout cette découverte.
Ce que j'ai également apprécié c'est le fait de suivre les aventures de Lucia et Isabella, deux femmes fortes en cette période non propice aux femmes.


Concernant les personnages, j'ai aimé, si vous ne l'aviez pas deviné, ceux de Lucia et Isabella.
Lucia m'a particulièrement impressionnée de par le fait qu'elle ait beaucoup changé durant ses aventures.
Elle est devenue très forte et très sure d'elle au fur et à mesure de ses aventures.

Pour ce qui est du personnage d'Isabella, j'ai vraiment été surprise par ce dernier.
Quand je l'ai découverte, elle m'a paru très imbue d'elle-même et surtout très égoïste.
Et puis, au fur et à mesure elle m'a assez surprise car je me suis rendue compte que je me faisais une fausse image d'elle.



En ce qui concerne la plume de de Mireille Calmel, je n'ai vraiment pas été déçue par cette dernière.
Sa plume est fluide, intéressante et très addictive.
Et puis j'adore les livres historiques donc tout a été mis en oeuvre pour que ce roman me plaise.


Alors si vous aimez les romans historiques avec une intrigue et des personnages très forts, je vous invite vivement à découvrir ce livre.




2 commentaires:

Vampilou a dit…

Ce n'est malheureusement pas ma tasse de thé...

Lire En Bulles a dit…

Intéressante critique, justement parce que j'ai gagné ce livre il y a de ça quelques semaines, à un concours organisé par XO.