lundi 31 juillet 2017

Tout ce qu'ils méritent de Patricia Rappeneau







Editions De Borée
Date de sortie 16 mars 2017
250 pages


4ème de couverture
En 1908, victime d'inceste durant son enfance, Rose Caleu est devenue une jolie jeune femme qui n'hésite pas à user de ses charmes pour attirer les hommes, les torturer à plaisir et les tuer de sang-froid. Femme travestie en homme et nouvelle recrue de la maréchaussée, le gendarme André Colinot associé au séduisant cafetier, Léon Dubreuil, tente de l'intercepter.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions DE BOREE de m'avoir contactée et de m'avoir proposé la découverte de ce roman.


Je ne connaissais pas du tout l'auteure Patricia Rappeneau avant de lire ce roman.
Et bien je ne suis pas déçue et je sais que je vais réitérer les romans de cette auteure.


Quand j'ai vu la couverture de livre, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre et j'étais vraiment curieuse de le découvrir.


Rose Caleu, bonne du curé, n'a pas eu et n'a toujours pas la vie facile.
Elle a subi des violences sexuelles de la part de ses frères mais également de la part de son employeur, le curé.
Malheureusement, elle décide d'assouvir sa vengeance envers des hommes qu'elle rencontre.
Pour mener l'enquête des différents meurtres d'hommes, une jeune gendarme travestie en homme, du nom d'André Colinot.
"Cette" gendarme sera accompagnée du tenancier du bar.


Que dire à part que ce roman va vous déranger.
Je suis sure que vous vous demandez pourquoi vous seriez dérangé en lisant ce livre.
Et bien parce que même si j'aime énormément les thrillers, ce dernier accumule scènes de meurtres et de sexes.
Il ne vous laissera pas du tout indifférent.


En ce qui concerne les personnages, je n'ai pas réellement préféré l'un ou l'autre.
Même si Rose a une vie difficile, cette dernière m'a dérangé.
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi elle se venge sur les hommes qu'elle rencontre.

Pour ce qui est du personnage de André Colinot, je comprends qu'à l'époque les femmes qui avaient un métier d'homme aient énormément de mal à se faire accepter mais je ne sais pas si j'aurais eu envie de me me travestir comme elle.
Ce que j'ai bien aimé c'est qu'au fur et à mesure de notre lecture, nous en apprenons un peu plus sur sa vie qui est également difficile.



Concernant la plume de l'auteure, cette dernière est fluide et facile à lire.
Ce que j'ai apprécié dans ma lecture, c'est que Patricia Rappeneau nous parle de police scientifique et qu'on voit qu'elle s'est bien renseignée.

Par contre, j'ai quand même été dérangée par les scènes de sexe qui nous sont décrites sans fioritures.


Pour en terminer, j'ai découvert une auteure que je vais suivre car je suis vraiment curieuse de voir ce qu'elle va nous proposer ultérieurement.






1 commentaire:

Vampilou a dit…

Il a l'air très intense ce roman, je note pour le découvrir !