jeudi 24 août 2017

La petite dernière de Susie Morgenstern




Editions Nathan
Date de sortie 24 août 2017
224 pages


4ème de couverture
Les PETITES dernières veulent aussi faire de GRANDES choses ! 
La petite Susie grandit dans les années 50, à Newark aux États-Unis, dans une famille juive de trois enfants. De trois filles plus exactement : Sandra, Effie et elle, Susie, la " petite dernière ". Et c'est son grand drame d'être la troisième. Seules ses aînées se voient confier de véritables missions par leur mère : préparer les légumes, mettre la table... Elle, elle n'est même pas digne d'éplucher les patates, elle doit se contenter de faire ses devoirs ! Et ses sœurs prennent toute la place : Sandra est " la plus jolie ", Effie " la plus drôle ".Que lui reste-t-il de spécial ?


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Nathan pour ce partenariat et de m'avoir permis de découvrir ce roman en avant première.


J'ai connu Susie Morgenstern lorsque j'étais au collège. Oui oui je sais ça remonte à loin.
Et je suis vraiment heureuse de la retrouver même si j'ai un âge avancé.
Elle a écrit plus de centaines de livres que ce soit pour les plus jeunes ou les adolescents.
Pour tout vous dire, mes enfants la connaissent avec sa saga La famille trop d'filles.


L'auteure dans ce roman va plutôt nous parler de sa vie en tant que cadette, juive, durant les années 50.


Vous trouverez également quelques dessins qui illustreront son histoire et qui ont été fait par l'auteure elle-même.


Si vous êtes la dernière de la famille (comme moi) vous n'aurez aucun mal à vous identifier à Susie Morgenstern, vous sourirez même à certaines anecdotes qui vous rappelleront surement des situations que vous avez vécues.


Un souvenir de Susie m'a beaucoup marqué mais je vais vous laisser le découvrir.
Juste je peux vous dire que cela concerne l'une des lectures qu'elle voulait faire et que ses parents lui ont interdit à cause de l'époque et de sa religion.


La plume de l'auteure est fluide et surtout adaptée à de jeunes lecteurs. 
Elle n'utilise pas de mots et de figures de style qui pourraient les bloquer lors de leur lecture.

Ce que j'ai trouvé intéressant c'est que Susie Morgenstern nous explique au début du livre qu'habituellement elle écrit directement en français mais que pour ce dernier roman, elle a n'a pas réussi et qu'elle a dû se résigner à écrire ses aventures dans sa langue maternelle, à savoir l'anglais.


Pour en terminer, ce roman est adapté aux enfants de plus de 10 ans avec ses souvenirs mais également avec les dessins qui se trouvent dedans.

Si vous êtes un adulte, je vous invite à l'offrir aux jeunes lecteurs qui peuvent se trouver autour de vous.

1 commentaire:

Celimene B a dit…

Ma prochaine lecture en rentrant de vacances. En tout cas ton avis donne envie de le découvrir. Et tout comme l'auteure je suis aussi la "petite dernière" de deux frères. Et tout comme toi j'ai découvert l'auteure avec la sixième au collège. Un très bel avis en tout cas. Bisous