mardi 26 septembre 2017

L'homme feu de Joe Hill





Editions JC LATTES
Date de sortie 7 juin 2017
700 pages


4ème de couverture
Personne ne sait exactement quand et où cela a commencé.
Sur le corps des hommes et des femmes de magnifiques tatouages apparaissent et brûlent plus ou moins violemment les individus qui les portent... Boston, Détroit, Seattle... sont frappés. Il n'existe pas d'antidote.
Harper est une infirmière merveilleusement bienveillante. Le même jour, elle découvre qu'elle est enceinte et qu'elle est touchée par le virus. Paniqué son mari fuit.
Et dans ce monde en ruines où des micros sociétés se créent et des milices d'exterminations traquent les malades, Harper va rencontrer l'Homme-feu capable de contrôler le feu intérieur qui consume les humains. Ensemble, ils vont tenter de sauver une société terrorisée où chacun est prêt au pire pour tenter de survivre.
Une fresque aussi profonde que fascinante sur l'homme face à ses peurs vertigineuses et à sa puissance de vie.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions JC LATTES pour ce partenariat et pour leur confiance.

Maintenant vous devez surement le savoir j'ai des périodes où je n'ai envie de lire que des thrillers. Et bien je suis en plein dedans.

Avant de commencer à parler du livre en lui-même, je voudrais juste vous dire que j'ai tout simplement été attirée par cette couverture juste magnifique mais également par le titre qui nous promet de grande chose.


En ce qui concerne l'auteur Joe Hill, je n'avais jamais lu de roman écrit par lui et donc L'homme feu est mon premier roman de cet auteur.
Et je peux vous dire que je ne suis pas déçue du tout de cette découverte et que j'ai vraiment envie de me plonger dans ses écrits précédents.


Le monde n'est plus ce qu'il était. 
Une maladie se transmettant pas des spores transforment la population en "dragon".
Les spores se posent sur les personnes et développent des écailles mais surtout les malades peuvent prendre feu à tout moment (combustion spontanée) à cause du stress, d'une émotion forte, etc.....
Harper, infirmière de lycée, va décider de rendre service à la population en travaillant dans un hôpital.
Malheureusement, cette dernière va se rendre compte qu'elle est enceinte et qu'elle développe cette terrifiante maladie.


Je sais je sais vous allez dire encore un livre catastrophe un peu comme à la Walking Dead.
Je vais vous répondre que ce n'est pas faux à part que vous allez être totalement transportés par cette histoire.
Ici on ne parle pas de zombies mais de personnes qui prennent feu à la moindre émotion.

En ce qui concerne l'histoire, cette dernière est à mon goût originale mais également addictive.

Pour tout vous dire, quand j'ai vu le pavé que c'était (et oui 700 pages ce n'est pas rien) j'ai eu quelques petites frayeurs et puis quand je me suis lancée dans ma lecture, je suis totalement devenue accro.

J'ai vraiment eu l'impression de voir les scènes qui se déroulaient durant ma lecture.


Pour ce qui est des personnage, j'ai beaucoup aimé celui de Harper même si elle m'a surprise à plusieurs reprises.
Je ne sais pas si je pourrais réagir de la même manière qu'elle dans certaines situations.
Je me suis même dit que des fois c'était quand même un peu abusé.
Elle est touchante dans le fait qu'elle préfère prendre des risques au péril de sa vie pour venir en aide à ses prochains.
Je l'ai également trouvé extrêmement forte et très intelligente.

Je pense que vous commencez à me connaître mais mon personnage préféré dans ce roman est quand même celui de John qui est un peu un anti-héros.
Il se retrouve malgré lui (comme toutes les personnes) dans des situations invraisemblables mais ils arrivent à régler des situations qui n'auraient pu l'être sans son intervention.
Ce que j'ai également aimé chez lui c'est le fait qu'il arrive à gérer cette maladie et surtout arrive à ne pas prendre feu comme ses congénères.


En ce qui concerne la plume de Joe Hill cette dernière est fluide mais surtout tellement addictive.
Il arrive à nous transporter dans son histoire avec une telle facilité que s'en est même dérangeant.
Ce qui est impressionnant quand vous lisez ce roman c'est que vous avez l'impression d'être devant un film catastrophe et que vous voulez voir avec avidité le dénouement de cette histoire .
Ce que j'ai également apprécié c'est que le roman a énormément de rythme et de révélations qui ne vous laisseront pas une minute de répit.


Pour en terminer si vous aimez les romans catastrophes avec des anti-héros et qui présentent le meilleur comme le pire de l'espèce humaine, vous ne pouvez pas passer à côté de ce roman qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière ligne.




1 commentaire:

Melly's Book a dit…

Le titre est assez curieux. Je le note, je pense que je vais aimé vue ce que tu en dis.