vendredi 2 mars 2018

Après nous tome 1 : Au commencement de Myra Eljundir







Editions Robert Laffont Collection R
Date de sortie 23 novembre 2017
369 pages


4ème de couverture
Les cartes du destin de l'humanité sont entre ses mains. Est-elle porteuse de chaos ou de la promesse d'un monde meilleur ? 

Jezebel Kern a tout pour elle : des parents aimants, soucieux de son avenir, un véritable talent de musicienne, une voix envoûtante. Rien ne semble pouvoir troubler son petit paradis. Mais lorsque Hannah et Johann Kern perdent la vie dans un accident de la route, Jezebel découvre qu'il n'y a aucun acte de naissance à son nom. Peu à peu s'impose une terrible vérité : elle a été kidnappée dans sa petite enfance. À qui ? Pourquoi ? Et surtout, d'où lui vient cette voix capable de charmer... comme de blesser mortellement ? Jezebel devra le découvrir au travers d'une quête qui fera vaciller ses croyances et la portera aux frontières de l'apocalypse.


Mon avis
Je voudrais remercier Netgalley et la Collection R pour ce partenariat.


Je connais Myra Eljundir de par sa saga Kaleb que je n'ai pas encore lu.
Je sais je sais, je suis impardonnable j'ai la saga dans ma PAL depuis sa sortie.
Il va falloir que je fasse un effort.


J'étais vraiment curieuse de découvrir ce roman et puis il faut dire que la couverture ne peut que vous y inviter.


Au commencement est le premier tome d'une saga qui va en compter trois.


En ce qui concerne l'histoire, l'auteure nous emmène dans un monde de magie mais également de science.
Ce que j'ai aimé dans ce mélange c'est que ni la science ni la magie ne l'emporte sur l'autre.
Elle a réussi à trouver le juste équilibre entre les deux.

Il faut dire que j'ai bien aimé la façon dont Myra Eljundir aborde le sujet du contrôle des personnes par la voix et le chant.
J'ai aimé faire le parallèle avec le chant des sirènes et la magie qu'elles opéraient sur les marins.



Pour ce qui est des personnages, il y en a pas mal.
Au début de ma lecture, je ne savais pas trop où donner de la tête et puis au fur et à mesure de ma lecture, je m'y suis habituée et je n'ai plus été gênée.
Et puis il faut dire, qu'ils ne sont pas très avenants et qu'on a du mal à s'attacher à eux.
Heureusement qu'on apprend à les connaître.
Certains vont devenir sympathiques et on va en détester d'autres.
C'est ce qui fait la force du roman car nous ne nous retrouvons pas avec des personnages insignifiants et surtout lisses.
Chacun à son caractère et ne va pas nous laisser indifférent.


Concernant la plume de l'auteure, cette dernière est fluide et addictive.

Ce qui est également addictif c'est le fait que Myra Eljundir ne nous laisse pas beaucoup de répit dans les rebondissements de l'histoire et c'est ce qui fait la force de cette dernière.

Je ne me suis vraiment pas ennuyée durant ma lecture et j'ai hâte de découvrir ce qu'il va se passer dans le second tome de cette saga.


Alors si vous aimez les romans young adult plutôt noir avec quelques touches de magie et de science, je vous invite à le découvrir rapidement.



2 commentaires:

viou03 a dit…

Il me fait très envie. Il faut que je me le procure.

Froggy a dit…

J'aime bien l'idée du mélange de magie et de science !!!!