jeudi 5 avril 2018

Power de Michael Mention





Editions Stephane Marsan
Date de sortie 4 avril 
450 pages



4ème de couverture
Ici, comme dans les autres ghettos, pas d’artifice à la Marilyn, ni de mythe à la Kennedy. Ici, c’est la réalité. Celle qui macère, mendie et crève. 
1965. Enlisés au Vietnam, les États-Unis traversent une crise sans précédent : manifestations, émeutes, explosion des violences policières. Vingt millions d’Afro-Américains sont chaque jour livrés à eux-mêmes, discriminés, harcelés. Après l’assassinat de Malcolm X, la communauté noire se déchire entre la haine et la non-violence prônée par Martin Luther King, quand surgit le Black Panther Party : l’organisation défie l’Amérique raciste, armant ses milliers de militants et subvenant aux besoins des ghettos. Une véritable révolution se profile. Le gouvernement déclare alors la guerre aux Black Panthers, une guerre impitoyable qui va bouleverser les vies de Charlene, jeune militante, Neil, officier de police, et Tyrone, infiltré par le FBI. Personne ne sera épargné, à l’image du pays, happé par le chaos des sixties.

Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Stephane Marsan et surtout Agnes Chalnot Communication pour m'avoir proposé de découvrir ce roman.

Ce qui est fou c'est qu'en ce moment je lis pas mal de livres qui parlent de la période de Malcom X et des Black Panthers.

Un fait exprès, je ne pense pas. 

C'est la première fois que je lis un roman de Michael Mention et je peux dire une seule chose, c'est que ce ne sera pas la dernière.


En ce qui me concerne, ce roman est un roman coup de poing mais surtout un énorme coup de coeur.
Vous allez sortir de votre lecture avec une toute autre vision des Etats-Unis des années 1965 et plus, vous allez être marqué par ce qui se passait à cette époque mais également vous allez découvrir ce qu'une partie de la population a dû faire pour se faire entendre et respecter.


Avant de parler du livre en lui-même, je voudrais juste attirer votre attention sur la couverture qui est juste magnifique.
Vous allez surement me dire qu'elle est simple. 
Oui c'est vrai mais je la trouve extrêmement efficace et marquante.
Ce poing noir levé sur une couverture blanche illustre parfaitement bien l'histoire qui nous est contée par Michael Mention.


Concernant l'histoire, nous allons faire la rencontre des protagonistes juste après l'assassinat de Malcom X et l'arrivée de Martin Luther King.
La communauté noire pour se faire entendre et tout particulièrement deux personnes portant les noms de Huey Newton et Bobby Seale, vont créer un parti au milieu de tant d'autres du nom de Black Panther.
Nous allons tout particulièrement suivre 3 personnages qui vont nous montrer leurs points de vue sur la période mais également ce qu'il pouvait se passer dans leur vie et dans leur entourage (une militante des Black Panthers, un policier blanc mais aussi un infiltré chez les Black Panthers).


Pffff je ne sais pas par quoi commencer. 
J'en ai tellement à dire mais en même temps je ne veux pas en dire trop sur le roman car j'aimerais que vous le découvriez par vous-même.

Vous allez penser que je sors de ma grotte mais je n'avais jamais entendu parler du Parti des Black Panthers aux USA.
Il faut dire surtout que cette époque et l'histoire des USA ne m'attiraient pas plus que ça.
Et bien je peux dire que j'ai bien fait de découvrir ce roman qui m'a montré un bout de l'histoire américaine.

J'ai vraiment été choquée de lire ce qui se passait pour la population noire.
Oui je sais qu'au niveau de l'intégration c'était juste horrible à cette époque mais dire que des personnes ont dû prendre les armes (attention juste pour se défendre) pour se faire entendre est intolérable.

Ce que j'ai découvert c'est que pour que la population puisse survivre, les Black Panthers ont décidé de créer des hôpitaux, de fournir des soins aux personnes les plus démunies, de donner de l'éducation aux plus jeunes mais également de "récolter" de la nourriture.

Ce qui m'a le plus marqué c'est le fait que les "blancs" ont tout fait pour rendre la vie, de ses personnes, horrible.
Même si les Black Panthers étaient pacifistes, ils se faisaient harceler et bien d'autres choses que je vous laisserai découvrir.


Pour ce qui est des personnages, vous allez vous attacher à certains mais vous allez également en détester plus d'un.
Je ne sais pas si les 3 protagonistes que nous suivons ont existé ou pas, mais ils ne vous laisseront pas indifférent chacun à leur manière.

D'habitude, je rentre dans les détails concernant les personnages et je vous dis lequel j'ai préféré mais pour cette fois, je vais déroger à la règle.
Chacun m'a plu dans une certaine mesure mais également m'a choqué dans sa manière de faire ou de se comporter.
On se rend compte en lisant ce roman de l'influence des personnes sur d'autres mais surtout que cette influence et les évènements qui s'y rapportent, peuvent changer le comportement des gens et leurs visions.


Concernant la plume de l'auteur, cette dernière est fluide, simple à lire mais surtout forte et touchante.
Au fur et à mesure de notre lecture, on se rend compte de l'importance des mots qui sont utilisés.

Ce que j'ai vraiment apprécié c'est le fait qu'en lisant le roman de Michael Mention, on ne sait pas si les 3 personnages que nous suivons ont réellement existé ou pas. On ne sait pas où la fiction rejoint la réalité.

Par ailleurs, j'ai également aimé le fait que l'auteur au début du roman nous parle de ses recherches sur le sujet.

Il connait tellement bien le sujet qu'on a l'impression qu'il a vécu à cette époque et qu'il est ici pour nous relater les faits tels qu'il les a vécus.

Ce qui est également appréciable c'est que Michael Mention nous parle de la musique qui était écoutée à l'époque et surtout nous explique que certains musiciens prenaient partis pour des personnes comme les Black Panthers ou autres.


Pour en terminer, je vous invite vraiment à découvrir ce roman qui ne vous laissera pas indifférent et duquel vous ne sortirez pas indemne.
Vous allez en apprendre énormément sur cette période de l'histoire américaine (programme du FBI, complots, surveillance, vie .....).

J'espère vraiment que ce roman fera l'objet d'un film car en le lisant j'avais vraiment l'impression d'être devant mon écran.



Comme je le disais plus haut ce livre est un énorme coup de coeur et surtout je voudrais remercier Stéphane Marsan d'éditer un roman tel que celui-là et de nous faire découvrir des auteurs tels que Michael Mention.


1 commentaire:

Aurélie a dit…

Tu me donnes vraiment envie de plonger dans ce livre, je mets le titre de côté !