mercredi 17 juin 2015

Jour de feu de René Barjavel



Editions Denoël
Date de sortie 24 avril 2015
208 pages


4ème de couverture

C’est l’été. Le village de Collioure se prépare pour la fête du Roussillon. L’air sent le pastis et le melon. Les vieilles Catalanes vêtues de noir croisent les Parisiennes en bikini. 
Deux nouvelles courent parmi la foule : hier, Barabbas a été emprisonné. Et pendant la nuit les gardes de Caïphe ont arrêté Jésus. Les croix dressées sur la colline attendent les prisonniers. 
Tandis que Judas boit un demi au café, Pilate débat avec Caïphe pour savoir lequel de Barabbas ou de Jésus sera gracié. Un avion tourne sur la ville et laisse tomber des tracts : Libérez Barabbas! 
Où sommes-nous? En quel temps? C’est l’éternité d’une histoire tragique, toujours présente, en tout lieu et en tout temps… 

Jour de feu de René Barjavel, roman inclassable et fascinant, révèle un autre visage du maître du fantastique et de l’anticipation.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Denoël pour ce nouveau partenariat.

Barjavel est un auteur que j'aime particulièrement surtout ses romans comme La nuit des temps (lu au lycée), Ravage, L'Enchanteur et bien d'autres.
Alors quand les Editions Denoël m'ont proposé de découvrir ce nouveau roman de Barjavel, je n'ai vraiment pas pu refuser.

Si vous ne le saviez pas, l'auteur a fait parti de la maison d'Editions.

Comme tous les Barjavel, je l'ai dévoré en quelques heures.


Quelle ne fut pas ma surprise en voyant la couverture du roman.
Cette couverture toute bleue avec un homme qui ressemble étrangement à Jésus sur une moto.
Quand vous lisez le roman vous vous dîtes "Et bien oui, c'est bien Jésus".


L'histoire nous parle de Barrabas (pour rappel : c'est le voleur que Jésus a gracié) et de Jésus, ramenée à nos jours.
Ce roman nous rappelle comment Jésus a été trahi par Judas et surtout comment les personnes qu'il a sauvé ou aidé l'ont également trahi de par leur lâcheté mais surtout par leur mauvaise foi.


Je ne me souvenais plus trop de l'histoire mais j'ai été choquée de par le fait que Barrabas a été sauvé par la foule, alors que ce dernier est un voleur et un tueur, mais que surtout le peuple a décidé du sort de Jésus.


En ce qui concerne la plume de l'auteur, elle se vaut à elle-même. Elle est toujours aussi fluide et toujours aussi addictive. Quand vous aurez commencé le roman, vous ne pourrez plus le lâcher.


Je ne vous parlerai pas des personnages car la plupart d'entre-vous les connaissez.


Pour en terminer, je suis ravie d'avoir découvert ce roman qui va rester avec ses "copains" dans ma bibliothèque.

Si vous aimez Barjavel, je vous conseille de le découvrir et je pense que vous ne serez pas déçu.





4 commentaires:

Vampilou a dit…

Je ne connaissais pas du tout, mais ton avis m'intrigue beaucoup, je me laisserai peut-être tenter !

Ingrid Koré a dit…

Celui là est un de mes préférés de l'auteur. Un véritable plaisir à la lecture

LecturesenB a dit…

Franchement, il a l'air génial !
Merci Joan :)

Joan's Kingdom a dit…

De rien :)